Démission collective des responsabilités administratives des personnels de Lyon 1.

Démission collective des responsabilités administratives des personnels de Lyon 1.

Dans le cadre de la mobilisation dans l’enseignement supérieur et la recherche, mercredi 1 avril est une journée nationale de remise des démissions de nos responsabilités administratives dans les universités et laboratoires.

Ces démissions résultent de l’absence d’avancées significatives et de réelles négociations sur la réforme du statut des enseignants-chercheurs, sur la formation et les concours des enseignants du premier et du second degré, sur les suppressions de postes programmées dans l’enseignement supérieur et la recherche, et sur l’avenir des organismes publics de recherche.

Entre le vendredi 27 mars et le mercredi 1er avril, soit en moins de 4 jours, nous avons recensé à l’université Claude Bernard Lyon 1 plus de 130 personnes qui démissionnent de plus de 440 responsabilités administratives (des responsables de formation, d’école doctorale, d’équipe de recherche, des stages, des relations internationales, des directeurs d’études…).

Résumé des démissions déclarées le 1er avril à l’université Claude Bernard Lyon 1 :
Composantes de l’université concernées : Mathématiques, Informatique, Biologie, STAPS, Physique, Chimie, Sciences de la Terre, GEP, IUT, ISTIL, ISFA, ISTR

1 directeur adjoint d’UFR et 1 directeur adjoint d’UMR
1 directeur et 1 directeur adjoint d’école doctorale
9 responsables d’équipe de recherche
2 responsables commission formation
1 responsable commission recherche
35 responsables de formation, d’année ou de parcours
5 directeurs/directrices des études
216 responsables d’unité d’enseignement
22 enseignant(e)s référent (dans le cadre du Plan Réussite en Licence)
10 responsables des stages
42 tuteurs de stage
5 responsables des séminaires de recherche
1 responsable des relations partenariales
7 experts auprès d’une instance d’évaluation
2 responsables relations internationales
1 responsable relations industrielles
25 membres d’un comité de sélection
49 autres responsabilités : Responsabilité équipe pédagogique, Responsable de l’évaluation des enseignements, Responsable de la plateforme pédagogique de Physiologie/Neurosciences, Responsable Taxe d’apprentissage, Responsable Commission fonctionnement plateforme TP, Responsables Permis de Conduire en Informatique, Responsable préparation CAPES,
Correspondant TICE, Tuteur des moniteurs CIES, Responsables de sites Internet…

Les personnels démissionnaires de l’université Lyon 1

Publicités

3 Réponses

  1. La liste de ces démissions illustre bien le délire organisationnel que nous avons nous même créé. J’y vois 216 responsables d’unités d’enseignement… Qu’est-ce que cela peut bien représenter. A-t-on vraiment besoin de responsables d’unités d’enseignement?

  2. @ Norbert : dans notre jargon local à Lyon I, pour chaque équipe pédagogique le « responsable d’unité d’enseignement » est simplement la personne pivot de la transmission d’information au sein de l’unité, celui qui décide in fine à quelle date on fait une épreuve de contrôle continu, qui veille à ce que le sujet d’examen soit bien transmis au service ad hoc. Dans les circonstances très particulières de cette année, il est aussi celui qui va devoir prendre des initiatives pour adapter le contrôle des connaissances, consulter les collègues de l’UE, trancher si désaccord.

    En pratique, c’est généralement l’enseignant chargé du cours.

    Donc on en a « vraiment besoin ». Après, formaliser qui c’est, ça ne me semble pas inutile : le service des examens sait à qui donner un coup de fil si le sujet ne lui est pas parvenu 48 heures avant l’épreuve, les étudiants peuvent trouver sur les sites web de l’université un nom de référent à contacter.

    Maintenant, ça reste un truc très subalterne et on peut trouver un peu théatral le geste d’en « démissionner » (ce n’est pas vraiment une tâche acceptée par volontariat mais bien une partie du travail obligatoire d’un enseignant). En même temps il faut bien reconnaître que ce n’est pas une forme d’action trop irrespectueuse des étudiants, à mon sens ça vaut mieux que pas mal d’autres stratégies utilisées.

  3. D’accord, si je suis responsable administratif de mon cours, ça me convient…. J’espère que cela me donnera droit à une décharge…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :