La ronde des obstinés se propage

Bonjour à tous les obstinés, très obstinés, futurs obstinés,

La ronde des obstinés grenoblois (comprenant à l’heure actuelle, des étudiants, des enseignants chercheurs, le collectif IUFM Grenoble, collectif école en danger, les RASED, des citoyens) continue de tourner…Elle tourne, elle tourne la ronde des obstinés grenoblois !!! Et elle est même très active :

·      Ce week end,  La ronde des obstinés grenoblois s’est invitée sur France-inter dans le 7/9 de Stéphane Paoli !!!
En lien avec le débat à la MC2 de Grenoble intitulé « Re-inventer la démocratie », la ronde  « Pour le maintien du service public et pour l’emploi » a tourné samedi matin dans le hall de la MC2 où se tenait le 7/9 de France inter (vous pouvez écouter le commentaire de Paoli, sur la ronde qui tournait à côté du plateau).
Cette intervention pacifique et publique de la ronde nous a ensuite permis d’accéder à la tribune du débat  sur l’éducation et la
recherche dans le grand théâtre. Un représentant des rondeurs a pu  ré-affirmer devant 200 enseignants-chercheurs, intellectuels, journalistes et grand public notre opposition sur les projets de réformes de Darcos-Pecresse sur la formation des enseignants, le décret des enseignants chercheurs, la loi LRU.
Par la même occasion, Stéphane Paoli a invité un représentant des « rondeurs » a participer au 7/9 du dimanche matin sur le thème « Education, Recherche et Démocratie » aux cotés de Bertrand Monthubert  (Ex SLR), Roger Establet,  Robert Castel et Eric Maurin (vous pouvez podcaster l’émission sur le site de France inter : http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/septneuf_dim/index.php )
·      La ronde des obstinés grenoblois pour « la défense des services publics et de l’emploi » a décidé de se prolonger au moins jusqu’au lundi 11 mai (23h)

Lundi 11 mai nous tournerons donc, toujours en centre ville de Grenoble :
– de 17h à 19h (place Félix Poulat)
– puis de 19h à 23h (place Notre Dame)

Nous proposons à tous les intéressés une réunion d’organisation de la ronde (qui décidera de sa reconduction ou non selon les forces en présence), le lundi 11 mai, à partir de 21h, sur la place Notre Dame. N’hésitez pas à venir faire part de vos suggestions !
Nous invitons, comme toujours, tous les acteurs des services publics à s’emparer de cette ronde (outil de convergence) afin d’informer les citoyens des réformes en cours dans leur secteur et de les interpeller sur les raisons du refus de ces réformes. Un planning « doodle » en ligne est disponible à l’adresse suivante http://www.doodle.com/56wdfdkc26iibyc9 afin d’inscrire les individus ou les groupes qui souhaiteraient participer à cette ronde ou l’animer pour
quelques heures.
Rendez vous donc lundi, à 21h, place notre dame pour continuer à faire vivre cette ronde citoyenne !!!

La ronde des obstinés se développe partout en France !!!

Devenue un symbole de la mobilisation actuelle contre le gouvernement  Sarkozy, lancée à Paris, la ronde infinie des obstinés se développe un peu partout… Après Paris, c’est donc Grenoble qui s’en est saisit mais nous recensons des rondes aussi à Lyon, Montpellier, Limoges, Rouen, Poitiers, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon. Une coordination nationale des rondes est également en train de se former. Cette nouvelle forme de lutte, s’avère être efficace et originale.
Continuons de la propager partout en France, afin de montrer notre obstination face à un gouvernement qui s’obstine à faire passer ces réformes. Continuons de tourner à Grenoble, pour que les citoyens, eux, nous entendent !

A très bientôt, dans la ronde, obstinément votre…   LA ronde des obstinés grenoblois

Publicités

Repos Pascal

Voici un excellent communiqué des universités grenobloises :

REPOS PASCAL

Communiqué de presse du 10/4/9

Suite à une période de 10 semaines intenses de mobilisation et d’actions, les syndicats signataires de l’enseignement supérieur et de la recherche de Grenoble souhaitent informer la population que la semaine du 13 au 17 avril sera une semaine de repos pour les services de l’ordre public.

Nous pensons en effet aux 17 millions d’heures supplémentaires déjà effectuées par les collègues de la Police Nationale qui ne sont toujours pas payées. D’autre part le non remplacement des 10 000 postes liés au départ en retraite d’ici 2012 va accroître la surcharge de ces fonctionnaires d’Etat.

Nous demandons donc au Gouvernement la régularisation des heures supplémentaires non payées à nos collègues policiers ainsi que les restitutions des 10 000 postes non remplacés, afin que nous puissions à partir du 20 avril manifester en toute sécurité.

Si à la fin de la semaine prochaine ces revendications ne sont pas prises en compte, nous appelons les collègues de la Police Nationale à nous rejoindre dans la lutte pour la défense des services Publics seuls garants d’une république libre, égale pour tous et fraternelle.

Note : 17 millions d’heures supplémentaires correspondent à 10570 postes de fonctionnaires, soit deux années du plan pluriannuel de créations d’emplois revendiqué par les syndicats de l’enseignement supérieur et de la recherche

SNTRS CGT
FercSup CGT
Sud Education (campus)
Sud Recherche EPST

AG des personnels et étudiants de l’UFR Sciences humaines (Upmf-Université de Grenoble 2)

Motions votées le lundi 16 mars 2009 par l’AG des personnels et étudiants de l’UFR Sciences humaines (Upmf-Université de Grenoble 2 : Histoire, histoire de l’art, philosophie, géographie sociale, musicologie)

L’Assemblée générale des enseignants, ouverte aux administratifs et aux étudiants de l’UFR Sciences Humaines, a réuni 320 personnes le lundi 16 mars 2009 de 12h à 13h45 dans l’amphi Arsh 2.

Motion 1
L’AG des enseignants, personnels et étudiants de l’UFR SH, après information sur les réponses apportées par les ministères de l’éducation et des universités au cours de la semaine  écoulée, appelle à la poursuite de la grève active, du Printemps des chaises et de la lutte pour la semaine à venir.
Adopté (305 oui). 10 n’ont pas pris au vote, 5 abstentions, 0 contre.

Motion 2
L’Ag des enseignants, étudiants et personnels de l’UFR SH observe que, en contradiction avec les engagements pris par le gouvernement, la dernière formulation en date du projet de décret relatif au statut des enseignants-chercheurs ne constitue en aucune manière une « réécriture » de ce projet et que, contrairement à ce que le gouvernement a voulu accréditer, le nouveau « projet » de décret ne répond en rien aux revendications exprimées par la communauté universitaire.
Elle exige donc l’abandon – « réel » cette fois – de l’actuel projet de décret statutaire, en conformité avec ce qui avait été annoncé par le premier ministre le 2 mars 2009,et l’ouverture d’une réflexion pour l’élaboration d’un nouveau texte, relative au statut des universitaires.
Elle souligne, en outre, qu’aucune avancée effective n’a été obtenue relativement à la formation des futurs enseignants du primaire et du secondaire. Elle observe qu’aucune garantie n’a été apportée sur une révision du projet de mastérisation, puisque celui-ci n’a été que différé.
L’AG constate enfin que la prolongation du conflit dans les universités menace gravement le déroulement normal de l’année universitaire et fait en particulier peser de lourdes inquiétudes sur la délivrance des diplômes ; elle déclare solennellement que le gouvernement, en maintenant ouvert un conflit qui pourrait être réglé par des mesures parfaitement identifiées, en porte la responsabilité pleine et entière.
Adopté (305 oui). 12 ne prennent pas part au vote, 5 abstentions, 0 contre.

Motion 3
L’AG des enseignants, étudiants et personnels de  l’UFR SH appelle à participer à la journée d’action nationale organisée le 19 mars 2009 et à se joindre à cette occasion au cortège des universitaires et des chercheurs.
Adopté (310 oui). 9 ne prennent pas part au vote, 0 abstentions, 0 contre.

Motions Grenoble 2 (23 février)

Motions adoptées le lundi 23 février 2009 par l’AG des personnels et étudiants de l’UFR Sciences humaines (Upmf)

L’Assemblée générale des enseignants, ouverte aux administratifs et aux étudiants de l’UFR Sciences Humaines, a réuni environ 300 personnes le lundi 23 février 2009 de 12 h à 14 h dans l’amphi Arsh 2.
Elle a adopté les motions suivantes :
Motion I
Compte tenu de l’absence de réponse à nos revendications, qui sont aussi celles de la Coordination Nationale des Universités du 20 février 2009, l’AG des personnels et des étudiants de l’UFR Sciences Humaines, réunie le lundi 23 février poursuit la lutte et la grève contre les réformes jusqu’à la prochaine AG qui aura lieu lundi 2 mars 2009 de 12h à 14h.

Motion II
L’AG des personnels et étudiants de l’UFR Sciences Humaines exige du Président de l’UPMF qu’il rende des comptes en personne sur la cohérence de la politique de l’équipe présidentielle auprès de l’AG de l’UFR Sciences Humaines.

Motion III
Conformément à la demande de la Coordination Nationale des Universités du 20 février 2009, l’AG des personnels et étudiants de l’UFR Sciences Humaines exige l’abrogation totale de la LRU.

Motion IV
L’AG des personnels et étudiants de l’UFR Sciences Humaines, réunie ce lundi 23 février 2009, informe les conseillers du CA de l’Université de Grenoble 3 que le conseil de l’UFR de Sciences Humaines (UPMF, Grenoble 2) a décidé à 2 reprises de ne pas faire remonter de maquettes de master pour protester contre le contenu de la réforme de mastérisation et les conditions de sa mise en oeuvre. Le CA de l’UPMF a voté la remontée des autres maquettes de masters ‘formation aux métiers de l’enseignement’ présentées au conseil du 12 février 2009, en dépit de l’avis du CEVU et des positions exprimées par une majorité de collègues et d’étudiants. Dans un contexte national où l’opposition à la réforme se fait chaque jour plus
massive, nous tenons à rappeler à quel point il nous semble important que le CA de l’Université Stendhal reconduise la position qu’il a déjà exprimée, position qui honore l’ensemble du site universitaire grenoblois.

Actu Grenoble 2 (9 Janvier)

l’AG d’aujourd’hui a voté la grève jusqu’au Vendredi 13. Plusieurs motions ont été adoptées, notamment l’envoie d’une délégation EC-étudiants au près du président de l’Université. Il s’agira notamment de demande une AG centrale, regroupant les 3 universités grenobloises. L’AG réitère de retirer les projets de mastérisation (et notamment la suppression de l’année de stage rénuméré), et de modification du statut des EC. Plusieurs actions sont en cours, une manifestation est prévue demain à 14H. Enfin, il a été mis aussi en avant, la nécessité de continuer et accentuer les actions, après les vacances de la Zone A, pour ne pas relacher le mouvement (AG prévue le 23/02)

Programme « Université autrement » (Grenoble)

« Université autrement »
Quoi ? Cours alternatifs proposés par les enseignants d’ARSH (Arts et sciences humaines [histoire, philosophie, géographie, histoire de l’art], UPMF) mobilisés contre les projets du gouvernement.  Les cours proposés sont ouverts à tous publics
Où ? Campus Universitaire, arrêt de tram Bibliothèques Universités
Certaines salles seront précisées par voie d’affichage dans le hall du Bâtiment ARSH 1
Programme
_ Vendredi 6 février 2009, 10h-12h BSHM Salle P4 ; puis 12h-14h ARSH salle TD 6
Territoire et savoirs : les logiques géographiques d’implantations universitaires en France (G. Makhlouf, géographe)
_ Lundi 9 février 2009,

  • 10h-12h ARSH (la salle sera précisée par voie d’affichage) La mondialisation vue depuis l’Amérique latine (A. Dalmasso et un étudiant brésilien, histoire contemporaine),
  • 12h-14h Amphi Arsh 2 : Assemblée Générale de l’UFR Sciences Humaines,
  • 14h-16h ARSH Salle TD2 : Le métier des armes, film d’Ermanno Olmi portant sur les pouvoirs politiques et militaires dans l’Italie de la Renaissance (G. Montègre, histoire moderne)

_ Mercredi 11 février 2009,

  • 8h-10h : « Médias et politique » (A-M Granet, Histoire contemporaine)
  • 10h-12h ARSH Salle TD 7 (voir affichage) : Atelier maquettes de licence : on y réfléchit sur la redéfinition des enseignements
  • 14h-17h, Salle à préciser : Projection et discussion sur le film Le jardin des Finzi Contini de V. De Sica (avec M.-A. Matard-Bonucci et O. Forlin, histoire contemporaine)

_ Jeudi 12 février 2009,

  • 10h-12h : cours en ville : Place Saint-André, au pied de la statue de Bayard    * « Le chevalier Bayard et l’imaginaire de la Renaissance » (S. Gal, histoire moderne)    * « L’ancien Parlement de Grenoble, un lieu de pouvoir ? » (M. Jullian, histoire de l’art médiéval)
  • 12h-14h débat en ville  : Place Grenette, pique-nique et débat (avec historiens, physiciens et autres)    * « La crise de l’Université en Italie, une anticipation de l’évolution française ? »
  • 14h-16h Amphi ARSH 2 « Propagande et communication politique en Italie au Moyen Age » (I. Taddei, histoire médiévale)
  • 16h-18h ARSH Salle TD 2« Florence à la Renaissance : système politique et manipulations électorales » (I. Taddei, médiévale)
  • 14h-18h Salle à préciser« Qu’est-ce qu’une société totalitaire ? » (à partir du roman d’Orwell, 1984) (E. Dufour, M. Faitg, philosophie)

_ Vendredi 13 février 2009, 14h-16h ARSH Salle TD 1 « La mer et les bateaux dans les mosaïques romaines d’Afrique du Nord » (N. Géroudet, histoire ancienne)

Motion Grenoble 2

Vous trouverez ci-dessous, le texte des 3 motions adoptées à l’AG de l’UFR hier. Une autre, AG, réunissant les 3 universités de Grenoble a réuni plus de 1200 personnes hier. Un compte-rendu est disponible ici.

Motions de l’AG du 5 février 2009 // Assemblée Générale de l’UFR de Sciences Humaines // Université Pierre Mendès-France, Grenoble 2

L’Assemblée générale des enseignants, administratifs et étudiants de l’UFR Sciences Humaines a réuni environ 220 personnes le jeudi 5 février 2009 de 10 h à 12 h dans l’amphi Arsh 2.
Elle a adopté les motions suivantes :
1 L’AG de l’UFR SH appelle à la poursuite du mouvement de grève et notamment de la grève administrative, ainsi qu’à se joindre aux actions locales et nationales des 5, 10 et 13 février 2009. A l’unanimité.
2 L’AG de l’UFR SH réitère son opposition aux réformes e cours et demande que le Président, le Conseil d?administration et le CEVU de l’UPMF tiennent compte de cette opposition, exprimée dans le cadre des UFR, très largement partagée par la communauté universitaire. A l’unanimité.
3 L’AG de l’UFR SH adopte le principe d?une AG hebdomadaire avec demande de banalisation des cours auprès de l’UFR. La prochaine AG hebdomadaire aura lieu lundi 9 février 2009 de 12 h à 14h. A l’unanimité.

Actions décidées : construction d’un programme « Université autrement » avec des cours alternatifs proposés par les enseignants d’ARSH, dont une partie en centre ville pour la semaine du 6 au 13 février 2009.