Situation à Nantes

Blocus et grève :
– les cours ont repris en SHS le 1er avril ; rattrapage des cours en mai ;
– les cours avaient repris en sciences fin mars ; rattrapage des cours dès les vacances de Pâques, supprimées ;
– les cours avaient repris nettement plus tôt en droit.
Il y a donc eu modification du calendrier des différentes composantes : votée par les conseils d’UFR. Les directeurs d’UFR nantais sont très prudents ; aucun n’a pris position pour le blocus ni pour la grève. Ils ont au contraire fixé, par motion, la reprise des cours au 1er avril. Tenue après publication des motions UFR, l’AG des étudiants a voté dans le même sens.
Actions : les Nantais impliqués dans le mouvement restent actifs
– près de 200 lettres de démission ont été envoyées ;
– mardi 31 mars : cérémonie de non-remise des maquettes et arbre des obstinés avec revendications et récriminations accrochées à l’arbre devant le rectorat
– distribution de tracts en ville, à plusieurs reprises (tracts sur le site d’Olivier)
– manifestation 2 avril et concert de casseroles (peu de manifestants)
– nuit des universités le 3 avril en fac de sciences.
– projets pour la rentrée : action sitting avec livres ; « Un cadavre pour Nicolas Banana » (théâtre en plein air).
Motions votées le 30 mars :
– L’AG intercomposantes des personnels de l’université de Nantes informée des diverses modalités envisagées de rattrapage demande que la refonte du calendrier initial ne prévoie en aucun cas une prorogation du temps d’enseignement au-delà du 29 mai. L’A.G. rappelle que les projets de travail et/ou de séjour à l’étranger de bon nombre d’étudiants tributaires du calendrier initial se trouveraient menacés par un rattrapage au-delà de cette date.
– Les réunions de personnels organisées par les UFR ont exprimé le souhait de poursuivre le mouvement contre les projets de réformes.
Le Collectif Intercomposantes des personnels de l’Université de Nantes demande que les UFR permettent les actions communes des étudiants et personnels en libérant les temps nécessaires, à commencer par l’après-midi du 2 avril, journée d’action nationale de la Maternelle à l’Université.
– a appelé à faire grève le 2 avril.
Publicités

Calendrier de l’Université Paris 1 (6-11 avril 2009)

Calendrier de l’Université Paris 1 (6-11 avril 2009) OUVERT À TOUS !

Lundi 6 avril
INSTITUT DE GÉOGRAPHIE
15h-16h30, Petit Amphi
« Les espaces, les catégories, et les priorités de la politique de la ville », Conférence-débat avec Mustafa Dikeç, professeur invité à l’Institut de Géographie, Royal Holloway, University of London.
PMF
14h-16h, Amphi H
Projection du documentaire Sicko de Michael Moore, présentée par Jean-Marie Monnier, Nadine Thèvenot, et Bruno Tinel (UFR d’économie).
SAINT-CHARLES
14h-16h, Amphi Théâtre en lutte de Sciences Po’ Soutenance de thèse de Valérie Pécresse
SORBONNE
11h-14h, Salle Cavaillès  « Je me souviens de la Sorbonne ». Séance 2 de l’Atelier autour  de « La » Sorbonne contemporaine.
Si la Sorbonne était fermée, rendez-vous devant la statue d’Auguste Comte.
13h-14h, salle Marc Bloch. Bernard Legras, professeur d’histoire grecque :  L’originalité de l’Égypte dans le monde hellénistique.
14h-16h, salle Marc Bloch. Antoine Destemberg : La grève, une invention universitaire et médiévale. Le modèle parisien des stratégies d’actions collectives (XIIIe-XVe siècles).
PARIS 1 HORS LES MURS
10h-19h : Université Paris 3 (Centre d’Asnières) Huitième Coordination Nationale des Universités
14 h : Moulin Rouge Visite-conférence avec L. Bihl et M. Bouyssy : Montmartre, fin de siècle. Rendez-vous au Métro Place Blanche, côté Moulin Rouge.
14h-17h : Marche à partir du Centre Saint-Charles. 3e SESSION Du WORKSHOP : « Promenade réaliste/promenade fiction. Les paysages étaient extraordinaires ! » Inscription : galerie.micheljourniacATclub-internet.fr // RDV à 13h45 à la la galerie de l’UFR 04 au Centre Saint Charles.
15h-16h, Place de la Sorbonne . Francis Joannes : Un grand mythe mésopotamien: la descente de la déesse Ishtar aux Enfers ou le premier strip-tease de l’Histoire.

Mardi 7 avril
PANTHÉON
10h, RV devant la salle 1 AG des personnels de l’Université Paris I
PMF
13h-15h, Amphi N Réunion pédagogique des L1 avec les enseignants d’histoire contemporaine.
14h00-15h30, IDUP (18e étage)   Mustafa Dikeç (Professeur à l’Université de Londres) :  Les Banlieues et les émeutes en France.
15h-17h, Amphi L Massimo Vitali (Comités Internationalistes) : Le choix de l’internationalisme. Troisième conférence dans le cadre d’un cycle sur l’actualité de la pensée marxiste face aux derniers événements de politique internationale, notamment la crise des relations globales et ses conséquences sociales. La Conférence sera suivie d’un débat sur “Le retour de l’État dans l’économie et sur la réforme de l’Éducation nationale”.
SORBONNE
11h-12h, Amphi Descartes Christophe Charle : Avant-gardes , modernité et politique: de Manet à la nouvelle peinture (1863-1886)
11h-13h, Salle D640 Marie-Claude Blanc-Chaléard : L’histoire des bidonvilles en région parisienne (années 1950-1970).
12h-13h, Amphi Descartes Violaine Sebillotte : Histoire antique et mythographies
14h-17h, Salle Picard Ilios Yannakakis, enseignant aux universités de Lille III et Olomouc (République tchèque), dirigeant étudiant dans les années 1960 : L’évolution des universités tchécoslovaques, 1956-1968, et héritage jusqu’à nos jours.
Conférence dispensée dans le cadre du cycle sur “Le mouvement des étudiants en Europe centrale et orientale aux XIXe & XXe siècles”, avec Antoine Marès et Alain Soubigou.
15h, Amphi Turgot Eric Vallet : Shelomo Dov Goitein et l’histoire des juifs en terre d’Islam Conférence dispensée dans le cadre du cycle “L’Orient construit par les historiens”.
PARIS 1 HORS LES MURS
9h-17h : Université Paris XI (Orsay) Deuxième réunion de la Coordination nationale des Laboratoires en Lutte
Université Paris-Sud XI, Grand Amphithéâtre de Mathématiques, bâtiment 425  (RER B, Orsay-Ville).
10 h : Place du Châtelet, près de la fontaine Visite-conférence avec F. Micheau et E. Vallet : « Paris et l’Égypte au début du XIXe siècle »
11h30 : Place de l’Hôtel de Ville Jeu de l’oie géant avec cases étudiants & enseignants et pique-nique organisés par Paris 7.
13h15 : Petit Palais Cécilia D’Ercole : « Archéologie et histoire »   Réservation : ceciliadercoleATnoos.fr
RV Petit Palais, entrée des groupes, avenue Winston Churchill, Métro Champs-Élysées Clémenceau.
13h30 : Place de l’Hôtel de ville Théâtre philosophique : lecture collective du Gorgias de Platon, proposée par l’UFR 10.
Si vous souhaitez participer, ou faire participer des étudiants à la lecture : mnbernardATgmail.com
14 h : Rendez-vous devant l’Hôtel Carnavalet Visite-conférence avec L. Depretto et G. Calafat : « Le Marais du XVIIe siècle »

Mercredi 8 avril
INSTITUT D’ART ET D’ARCHÉOLOGIE
10h, Amphi Conférence-débat de l’Institut National de Recherches en Archéologie Préventive en présence des membres du Collectif CDD INRAP d’Ile de France, et d’un CDI responsable d’opération à l’Inrap.
PMF
11h-13h, Amphi H Projection du film The Yes Men de Chris Smith, Dan Ollman et Sarah Price (2005), suivie d’une discussion avec Jean Dellemotte (sous réserve), Sophie Jallais et Carlo Vercellone (Économistes, Paris 1). Les « Yes Men », un petit groupe d’activistes, créent un faux site Internet affilié à l’Organisation Mondiale du Commerce. Leur ruse fonctionnant au-delà de leurs espérances, ils parviennent à intégrer les rangs de l’OMC, alors qu’ils sont politiquement opposés à ladite organisation. Se rendant de conférences internationales en conférences internationales, ils profitent alors de leur nouveau statut pour défendre leurs « points de vue » et égratigner les manières du libre-commerce mondial.
12h-14h, Amphi N Réunion pédagogique des L1 avec les enseignants d’histoire moderne
17h30, Amphi L Réunion-débat organisée par des étudiants de l’UEC sur les élections européennes :  « L’Enjeu des Européennes dans un contexte de crise et de luttes sociales » avec Christian Picquet (gauche unitaire), Ian Brossat (parti communiste français), Eric Coquerel (parti de gauche), Alain Tailleur (CGT Renault)
SORBONNE
9h–10h30, Centre de Recherches d’Histoire Moderne Conférence d’Alain Cabantous & Isabelle Brian : Les origines historiques du problème irlandais  (sous réserve).
11h, Amphi Richelieu (lieu à confirmer) Assemblée Générale commune du site Sorbonne, étudiants et enseignants (Paris 1 et Paris IV)
16h-17h30, Amphi  Lefebvre Rémy Caveng : « Vers un salariat (néo)libéral ? Précarisation et régime de mise au travail (1) : la déstabilisation des normes d’emploi », cours alternatif de sociologie du travail.
PARIS 1 HORS LES MURS
8h-10h, métro Cluny-La Sorbonne Frédéric Fruteau de Laclos : Valeurs de la science.
14h & 16h30 : Marche à partir du Centre Saint-Charles (horaires sous réserve de la manifestation) Gustavo Ciriaco & Andrea Sonnberger : Here whilst we walk-Paris  (durée 1h15). Inscription : galerie.micheljourniac@club-internet.fr
RDV à 13h45 à la la galerie de l’UFR 04 au Centre Saint Charles.
14h-15h, itinéraire encore inconnu. MANIFESTATION INTERSYNDICALE “DE LA MATERNELLE À L’UNIVERSITÉ”.

Jeudi 9 avril
INSTITUT DE GÉOGRAPHIE
11h, Grand Amphi Projection-débat proposée par Mustafa Dikeç, professeur invité à l’Institut de Géographie, Royal Holloway, University of London : « Enfermement et espaces d’exception : du Panoptic à Guantanamo » ; projection du documentaire Calais, la dernière frontière.
15h, salle 106 « Des SIG libres… ». Atelier SIG ouvert à tous proposé par Joël Boulier (venir avec son ordinateur portable si possible).
SAINT CHARLES
10h30, 14h, 16h30 :  Marche à partir du Centre Saint-Charles   Gustavo Ciriaco & Andrea Sonnberger : Here whilst we walk-Paris (durée 1h15). Inscription: galerie.micheljourniac@club-internet.fr RDV 15 M avant le début de chaque marche à la galerie de l’UFR 04 au Centre Saint-Charles.
11h -13 h, Amphi Olivier Schefer : Zombies, monstres politiques.
14h-16h, Amphi Nadia Jacoby : La Crise : quelles réponses politiques ?
16h-17h, Amphi Concert LIBSO, French song
17h-18h, Amphi Concert Punk : IN VINASSE VERITO
SORBONNE
9h-11h, Salle à préciser Xavier Guchet : Les sociétés de contrôle. Normaliser par les technologies.
9h-11h, Salle D 634 François Colcombet (ancien magistrat et parlementaire, président de la C6R):  Les institutions de la Ve République et les réformes de la justice : réflexions d’un praticien sur une évolution. Conférence animée par Olivier Mattéoni.
9h–11h, Amphi Turgot Laurent Feller : Robert Guiscard et la conquête de l’Italie méridionale par les Normands.
Horaire à confirmer, Salle Marc Bloch
Projection–débat sur Une étoile est née de William Wellman, avec Janet Gaynor et Fredric March (1937), suivie d’une discussion sur le vedettariat cinématographique animée et organisée par Myriam Juan.
PARIS 1 HORS LES MURS
9h45 : Place Henri Frenay Visite-conférence avec A. Marès, R. Meissel, A. Soubigou : « Le Paris des Bulgares »
Inscriptions : Alain.Soubigou@univ-paris1.fr RV sur le côté de la gare de Lyon
10 h : Place de la Sorbonne, devant la statue d’Auguste Comte Visite-Conférence avec T. Amalou, I. Brian, N. Lemaître : « Le Paris des dévots et des Jansénistes »
11 h : Cité de l’Histoire de l’immigration, Porte Dorée Visite-conférence avec N. Offenstadt, S. Venayre : « Le Bois de Vincennes, de saint Louis aux expositions coloniales » (Prévoir un pique-nique).

Vendredi 10 avril
PMF
12h-13h30, Amphi L Projection vidéo La crise financière – Commission des finances Assemblée Nationale, et débat animé par Sabine Monnier.
10h-12h, Amphi N Rencontre pédagogique avec les enseignants d’histoire ancienne, avec F. Chausson, M. Bats, C. Berrendonner, C. D’Ercole, G. Deschodt, A. Hostein, R. Laignoux, pour les étudiants de L2 d’Histoire.
13h30-15h30, Amphi N Rencontre pédagogique des L2 avec les enseignants d’histoire médiévale, organisée par O. Mattéoni.
SAINT-CHARLES
14h-16, Amphi Projection de L’An 01 de Jacques Doillon (1973)
SORBONNE
9h-11h, Salle Marc Bloch Projection-débat sur Le Cuirassé Potemkine. Avec Myriam Tsikounas & Jean Bulot.
PARIS 1 HORS LES MURS
10h : Opéra Bastille Visite-conférence avec M. Tracol : « La République en statues » Rendez-vous devant les escaliers de l’Opéra ; prévoir des déplacements en métro.
13h30 : Place de l’Hôtel de Ville Visite-conférence avec V. Denis : « La police de Paris de Louis XIV à la fin de l’Ancien Régime »,
15h-17h, Parc de Choisy (sur la grande pelouse centrale) Florence Hulak : Comment écrire l’histoire d’une révolution ?
ADRESSES :
Centre Panthéon : 12 Place du Panthéon 75005 Paris
Centre Pierre Mendès France (PMF) : 90 rue de Tolbiac 75013 Paris
Centre Saint-Charles : 47/53 rue des Bergers 75015 Paris
Institut d’Art et d’Archéologie :  3 rue Michelet 75006 Paris
Institut de Géographie : 191 rue Saint-Jacques 75005 Paris
Sorbonne : 17 rue de la Sorbonne 75005 Paris

Jeu de l’oie géant : mardi 7 avril en place de grève.

Mardi 7 avril est organisé un jeu de l’oie géant place de grève face à l’Hotel de Ville. Il ouvrira à 11h30 et sera accompagné
d’un pique-nique. Le jeu de l’oie de 30 cases au sol comportera deux types de commentaires : l’un pour les étudiants et l’autre pour les enseignants chercheurs. Les règles et les commentaires sont axés sur ce qu’il arrivera une fois que les décrets et réformes seront totalement mis en place.
Convivialité assurée :-)

Nuit blanche des universités – Lyon nuit du 8 au 9 avril

Nuit blanche des universités – Lyon nuit du 8 au 9 avril

Voici le programme de la nuit blanche des universités organisée par les étudiants de Lyon (Lyon 1,2,3, ENS, IEP) dans le grand amphithéâtre de Lyon 2; si vous passez par là n’hésitez pas !

Toutes les infos dans le document ci-joint : programmenuituniversite.pdf

La réforme ne s’arrête pas aux frontières de la France

On le sait, la « réforme » » ne s’arrête pas aux frontières de la France » : partout en Europe, les collègues sont confrontés aux mêmes politiques, et « il n’y a pas que la France qui résiste ».
http://firgoa.usc.es/drupal/node/42185

Depuis le début du mouvement nous parviennent des messages venus d’ailleurs, bien encourageants ou éclairants :

De Finlande :
Thanks for the message and declaration. I am glad to notice that you are so brave in France and strongly resisting. I have to tell you that we encounter the same problem here in Finland, but here it may be too late since the Government has made a new law proposal and the leadership of Helsinki University has accepted it. Only now the professors are alarmed and we make a public declaration against this ‘reform’  which is similar by nature as that done in France. We  shall have on April 1st a meeting of the Consistorium Maius, i.e. all the
professors where this declaration will be signed and  then sent to the Parliament which is dealing with the new University law. In this law  University becomes a kind of enterprise and we, professors, will no longer be functionaries of the State, but employed by enterprise called University, and students will be our ‘customers’ . There is also one detail: namely according to the new statutes the copyrights of our work, research, will belong to the employer, not to us, which is totally crazy. But I think there ‘reforms’  take place in the all EU, so radical means to resist are needed.

Du Japon :
Dans un document en anglais du ministère des Affaires étrangères japonais intitulé « Réforme structurelle de l’économie japonaise : mesures fondamentales pour une gestion macro-économique », en date du 26 juin 2001, figure, en tête des « sept programmes de réforme structurelle », celui consacré aux privatisations où l’on peut lire : « Privatisation/réforme régulatoire – Maximaliser l’utilisation du secteur privé. Nous envisageons de passer en revue les performances des organismes publics [à statuts] spéciaux ainsi que des institutions semi-publiques, et de réduire leurs budgets afin de pouvoir promouvoir de façon efficace la privatisation. Nous nous efforcerons d’étendre les domaines et les opportunités de gain du secteur privé. En tête de la liste figurent la privatisation des trois “métiers de la poste” – le courrier, l’épargne, l’assurance-vie – et une révision radicale des rôles du financement public. Nous envisageons d’introduire la loi du libre marché dans des domaines tels que la santé, les soins, la protection sociale, et l’éducation. Nous envisageons également d’introduire des méthodes de management privé, y compris par la privatisation, comme dans, par exemple, la gestion des universités nationales japonaises. » (Christian Galan, « La réforme des universités nationales japonaises » :  http://www.skolo.org/spip.php?article195&lang=fr)
C’est donc chose faite : les universités publiques nationales ont été privatisées en 2004, malgré l’opposition massive des enseignants-chercheurs, et la catastrophe prévisible est bien là. Les collègues japonais nous encouragent à résister pour ne pas nous retrouver comme eux. Ils n’ont pas eu « notre cran », ne sont pas descendus dans la rue, et n’ont pas proposé un nouveau modèle de manifestation permanente.

De Nouvelle-Zélande :
« Apprenons du malheur du pays des All Blacks » : un témoignage sur le démantèlement du CNRS de Nouvelle-Zélande, par Ian Vickridge, Institut des NanoSciences de Paris (SLR, http://www.sauvonslarecherche.fr/spip.php?article2512, 12/02/09).