Le Président de l’Université de Perpignan vient de décider de la supension de tous les cours jusqu’au 28 mars inclus.

perpignan

Publicités

Actu mobilisation : Perpignan

Comité de mobilisation de l’Université de Perpignan en grève
Etat de la mobilisation à l’Université de Perpignan

  • AG du 16.12.2008 vote rétention des notes et blocage des jurys (mouvement effectif depuis), motion contre le décret modifiant le statut de 1984, la mastérisation et la précarisation
  • AG du 19.01.2009 (amphi 4 plein à craquer) vote rétentions et semaine suspension des cours (suivie à 35%), visites aux collègues non grévistes et tractage des services
  • création d’un comité de coordination étudiants qui nous soutient tout au long du mouvement
  • Congrès et CA du 20.01.2009 Motion contre le décret (mais rien sur la mastérisation)
  • 29.01.2009 : manifestation de 25 000 personnes à Perpignan : du jamais vu ! 250 personnels de l’Université environ en queue du cortège avec les étudiants mobilisés
  • AG du 02.02.2009 rédaction et vote d’une pétition globale contre les décrets et les réformes, dite « Université en danger », et formation d’une délégation qui a été reçue au Cevu
  • 03.02.2009 même délégation reçue au CS et remise de la pétition avec succès
  • 05.02.2009 : journée banalisée avec AG de 300 personnes puis manif de 250 personnes vers l’Inspection académique avec dépôt de motion
  • CA du 06.02.2009 même délégation reçue au CA, remise de la pétition « Université en danger » (526 signatures) au Président, vote d’un soutien au mouvement par une motion du CA, participation significative des Biatoss au mouvement, avec les EC et les étudiants
  • 09.02.2009 Grève avec accueil filtrant des personnels et étudiants à l’entrée du campus, visite systématique des salles de cours et de TP, labos et services, distribution de la pétition 10.02.2009 journée banalisée avec AG et manif en ville (pique-nique au pied du Castillet et collecte de pièces jaunes pour l’université), suivie l’après-midi par une audience à la Mairie, avec dépôt d’une motion (à l’adresse du Sénateur-Maire)
  • 11.02.2009 audience à la Préfecture et délégation reçue par le Président du Conseil Général
  • 12.02.2009 journée Université portes ouvertes destinée aux citoyens (découvertes d’activités universitaires, labos, conférences et animations, avec sensibilisation au manque de moyens) divers cours ouverts sur le campus et en ville (droit constitutionnel, biologie, sociologie)
  • 16 au 20.02.2009 Occupation diurne de l’amphi par le comité de mobilisation étudiants, avec cycle de conférences et de projections (pendant la semaine de vacances)
  • 19.02.2009 (vacances scolaires) délégation de 12 personnes à la gare, tractage et discussion avec les voyageurs, bon accueil dans l’ensemble (l’opération sera renouvelée)
  • 23.02.2009 barrage filtrant, débrayage des salles de cours, réunion et AG à 11 h pour préciser les modalités de la suite du mouvement de protestation (alignement sur la 4e coordination), à 15 h une délégation a été reçue en séance plénière du Conseil général des P.-O. : ce dernier a adopté notre motion du 05.02.2009 par 25 voix pour et 5 abstentions (conseillers UMP)
  • 26.02.2009 AG à 10 h et à 11 h manifestation « université morte » avec cortège funèbre en ville et mise en scène du deuil de la connaissance et de la science
  • 02.03.2009 AG extraordinaire des personnels du SCD (Bibliothèque) également frappés par un décret scélérat (émis le dimanche 19 février 2009) qui les met sous tutelle du Président
  • 05.03.2009 AG et manifestation en ville avec les agents du secteur hospitalier (tous en blanc), cortège jusqu’à la gare, avec freezings et saynètes tragicomiques sur les boulevards et places
  • 09.03.2009 AG des personnels Biatoss à 11 h amphi 3, AG du comité l’après-midi, au cours d’un débrayage de cours par les étudiants, un incident avec un enseignant, et dans la nuit des serrures ont été fracturées. Le président fait appel à la milice privée de surveillance (décision unilatérale, comme l’année précédente). Tous les soirs de la semaine, conférences-débats et projections de films organisées dans l’amphi Y par le comité des étudiants mobilisés
  • 10.03.2009 soutien aux IUT et tractage dans les écoles, collèges et lycées du département
  • 11.03.2009 5 cours hors les murs de 9 h à 12 h Place Arago, grande réunion débat en amphi 3 à 14 h : « de la maternelle à l’université » (préparation du 19 mars et création d’un comité de coordination avec les 1er et 2nd degrés pour renforcer le mouvement)
  • 12.03.2009 Coordination des laboratoires reportée au vendredi 20 mars
  • 16.03.2009 Organisation d’un vote des enseignants par la Présidence, mais sans le soutien du comité de mobilisation (qui préconisait de respecter le délai au-delà du 19 mars)
  • 17.03.2009 Consultation des personnels et étudiants de l’UPVD par le Président (jusqu’au 19 mars), sans le soutien du comité de mobilisation et sous boycott des étudiants mobilisés : E-C: Votants : 262, grève des cours jusqu’au 19 mars : 116 (45,3%), grève perlée : 65 (25,4%), reprise des cours : 75 (29,3%), nul : 6  // Etudiants: votants: 985, grève des cours jusqu’au 19 mars : 382 (39,6%), grève perlée: 231 (24%), reprise des cours : 351 (36, 4%), nul : 21 // BiATOS: votants 216, grève des cours jusqu’au 19 mars : 81 (40,7%), grève perlée : 50 (25,1%), reprise des cours : 68 (34,2%), nul : 17.
  • 17 et 18.03.2009 AG et coordination avec les 1er et 2nd degrés pour renforcer le mouvement
  • 19.03.2009 forte participation à la journée nationale interprofessionnelle de grève (environ 350 universitaires / 30000 manifestants à Perpignan), AG extraordinaire interprofessionnelle privé-public (300 personnes amphi 3) avec votes décisionnels pour toute la semaine, autour du principe de la grève générale reconductible « de la Maternelle à l’Université »
  • 20.03.2009 AG le matin et votes décisionnels pour les actions de la semaine
  • 23.03.2009 Blocage de l’UPVD pour empêcher l’audit du Ministère (compétences élargies)
  • 24.03.2009 AG le matin et grande manifestation cycliste l’après-midi en ville (participation à la grève à l’appel de la coordination nationale des universités).
  • 25 et 26.032009 Visite des Rased et collègues du 1er et 2nd degrés pour la grève générale
  • 27.03.2009 Manif commune avec le 1er degré à l’Inspection académique des P.-O.
  • 28.03.2009 Chaîne humaine de « malades » entre l’Hôpital (nord) et l’Université (Sud), sur 5 km environ (2500 à 3000 personnes requises + services d’ordre)
  • 30.03.2009 AG de bilan…  Non à la LRU ! Abrogation et ouverture d’Etats généraux !

Actu Perpignan (3 mars)

à Perpignan, ce matin, le président avait, à la demande du comité de mobilisation, banalisé la matinée afin de permettre à tous les personnels de participer à une AG véritablement décisionnelle sur la suite à donner au mouvement.
A 9H, s’est tenue une AG des personnels avec environ 200 personnes présentes.
A été votée à l’unanimité pour la seconde fois une motion demandant (180 voix pour) :

  • l’abrogation de la loi LRU
  • le retrait du projet de décret modifiant le statut des enseignants-chercheurs ;
  • le retrait de la réforme de la formation des enseignants du 1er et 2nd degrés ;
  • l’arrêt du démantèlement des organismes de recherche ;
  • la restitution des 1030 postes supprimés au budget 2009, la mise en oeuvre d’un plan pluriannuel
  • d’emplois statutaires dans les universités et les organismes, la résorption de la précarité ;
  • l’obtention de moyens permettant aux établissements d’assurer leurs missions ;
  • le retrait du projet de décret dit « contrat doctoral » ;
  • la revalorisation de toutes les carrières et l’amélioration des salaires, contre l’individualisation des carrières et pour une politique ambitieuse pour la vie étudiante,
  • le maintien des dotations directes (financière et humaine) aux IUT ;
  • le retrait du décret instaurant les primes au mérite pour les personnels BIATOSS.
  • le retrait du décret concernant les personnels de Bibliothèque Universitaire

L’assemblée générale ayant considéré à l’unanimité que les revendications n’étaient pas satisfaites par les propositions du gouvernement et qu’il fallait poursuivre le mouvement, différents moyens d’actions ont été soumis au vote des seuls Enseignants-chercheurs.
A une très grande majorité a été votée une Grève active: arrêt des cours et organisation d’actions visibles à l’extérieur et l’intérieur de l’UPVD de façon continue jusqu’au 19 mars.
Par ailleurs, un bâtiment est toujours occupé par le comité de mobilisation étudiant.

BILAN DE LA REUNION DECISIONNELLE DES PERSONNELS
DU 3 MARS 2009 – 9h15
Au cours de cette réunion décisionnelle, les personnels BIATOS et ITA ont annoncé la tenue d’une assemblée générale le lundi 9 mars à 10h, Amphi 3 et cinq propositions ont été soumises au vote :
1. Confirmation des revendications soumises à pétition et reprises sous forme de motion au cours de l’A.G. du 5 février. À ces revendications, a été rajoutée la demande de retrait du décret concernant les personnels de la B.U. (Journal officiel du dimanche 22 février 2009). Résultat du vote : 180 POUR; 0 CONTRE ; ABSTENTION : 0.
2. Demande d’intégrer l’abrogation de la loi LRU dans la liste de ces revendications : 180 POUR; 0 CONTRE; 1 ABSTENTION.
3. Nos revendications sont-elles satisfaites par les dernières annonces du gouvernement? : 180 NON; 0 OUI ; 0 ABSTENTION.
4. Faut-il maintenir la pression sur le gouvernement pour l’obtention de nos revendications ? : 180 POUR; 0 CONTRE; 0 ABSTENTION.
Après un débat sur les modalités d’action afin de maintenir la pression, 3 propositions exclusives ont émergé et ont été soumises au vote. Ces propositions ne portant que sur la grève des cours, seuls les personnels exerçant une activité d’enseignement ont pris part au vote.
5a. Grève active: arrêt des cours et organisation d’actions visibles à l’extérieur et l’intérieur de l’UPVD de façon continue jusqu’au 19 mars: 70 POUR.
5b. Grève « perlée », les jours de manifestations nationales, soit les 5, 10, 12 et 19 mars: 26 POUR.
5c. Pas de grève : 1 POUR;
5d. 7 Abstentions sur les 3 modalités d’actions 5abc proposées.
Les modalités de mise en œuvre de la proposition majoritaire (la grève active 5a) n’ont pas été arrêtées au cours de cette réunion car il était 11h20 à l’issue de ce 5ème vote et une AG réunissant l’ensemble de la communauté universitaire (Personnels et Étudiants) était programmée à 11h. Cette AG a débuté effectivement à 11h30.

BILAN DE L’A.G. DES PERSONNELS ET ETUDIANTS
DU 3 MARS 2009 (11h 30 – 13h 30)
Seule une trentaine des membres des personnels est restée.
Un bilan de la réunion précédente a été présenté.
Les étudiants, de leur côté, ont fait le point sur les actions nationales et locales du mouvement étudiant.
Au cours d’un large débat sur la poursuite du mouvement jusqu’au 19 mars (incluant les journées de manifestations nationales des 5, 10, 12, 14, 19 mars), plusieurs propositions ont été soumises au vote :
1. l’arrêt des cours : 228 POUR ; 1 CONTRE ;  5 ABSTENTIONS ; 20 NPPV.
2. le barrage filtrant : 42 POUR ; 0 CONTRE ;  124 ABSTENTIONS ; 0 NPPV.
3.  le « vidage des salles » (déménagement du mobilier) : 172 POUR ; 12 CONTRE ;  16 ABSTENTIONS ; 3 NPPV.