Reims : blocage reconduit et remise publique de démissions le 25 Mars

1) MOTION AG PERSONNELS URCA (Université de Reims-Champagne-Ardenne)
L’AG des personnels du Campus Croix Rouge [LSHS] réunie le lundi 23 Mars réaffirme sa détermination à obtenir satisfaction au sujet des revendications portées par le mouvement universitaire concernant les réformes en cours.
Elle appelle à une mobilisation massive pour la journée d’action nationale, le mardi 24 mars, journée de convocation du CTPU qui examine la pseudo-réécriture du décret sur les enseignants-chercheurs et le décret CNU. Elle appelle ce même jour, 24 mars, à une journée « campus mort » entraînant la cessation totale de toute activité administrative, pédagogique et scientifique. Elle invite, ce même jour, les personnels et les étudiants à participer au rassemblement (ronde des obstinés) à 10 h fontaine Subé, place Drouet D’Erlon.
Elle appelle à tout mettre en œuvre pour la réussite de la remise publique des démissions à la Présidence prévue le mercredi 25 mars à 12h et à une AG des personnels à 14h au Campus Croix Rouge pour décider des modalités de poursuite du mouvement.
Elle exige enfin que la Présidence envisage, dans le cadre du CEVU, une mise à plat sereine des conditions d’évaluation du semestre, dans le respect des propositions qui remonteront des unités de formation et des départements dans les jours ou les semaines à venir.
Unanimité moins 2 contre et 4 abstentions
———————–
2) L’assemblée générale du Campus Croix Rouge du 23 mars 2009, a procédé à un vote avec liste d’émargement (1108 votants, 653 pour le blocage, 455 contre le blocage). Le blocage est reconduit jusqu’à la prochaine assemblée générale qui se tiendra le 25 mars à 12 heures. L’accord concernant les M2, la formation continue, les préparations aux concours et l’administration n’a pas été remis en question.
[Le vote a été exemplaire, sans tension, il a quand même duré près de deux heures (les personnels n’ont pas participé à ce vote)]

MOTION de l’AG collective :
L’AG appelle à la poursuite et à l’amplification de la grève. Elle demande à l’ensemble des organisations syndicales de l’enseignement supérieur de s’adresser à toutes les confédérations pour construire la grève générale jusqu’à satisfaction des revendications car les attaques sur l’université s’inscrivent dans une offensive globale du gouvernement. Les travailleurs antillais nous ont montré la voie après une lutte longue, difficile mais victorieuse. Elle demande à l’ensemble des organisations syndicales de préparer au plus vite une manifestation centrale massive à Paris.
———————–
Ce matin, lors de la séance d’ouverture des 4èmes assises Recherche et entreprises organisées par la région Champagne-Ardenne au Palais des Congrès de Reims, une dizaine d’enseignants-chercheurs a distribué des tracts sur la mobilisation universitaire.
Après avoir évoqué cette mobilisation universitaire,J. Meyer, VP recherche du Conseil Régional, qui présidait la séance d’ouverture, a proposé à deux enseignants-chercheurs (1 du campus sciences et 1 du campus Croix Rouge) d’intervenir sur ce sujet.
——————— RAPPEL CALENDRIER :
MARDI 24 MARS : journée d’action nationale
– rassemblement devant le CTPU
– journée « campus mort » et rassemblement (ronde des obstinés) à 10 h fontaine Subé, place Drouet D’Erlon.
MERCREDI 25 MARS
– 12 H : remise publique des démissions à la Présidence
– AG des personnels à 14h au Campus Croix Rouge
– 12 H : AG étudiante

Publicités

Actu Reims (5 février)

Université de Reims-champagne-Ardenne (URCA)

UFR LSH

  • Allemand : 2/3 ou 3/4 de grévistes ; rétention des notes
  • Anglais : 60% ; le département a voté la rétention des notes
  • Géographie : le dpt a voté rétention notes ; grève peu suivie
  • Histoire : le dept a voté la rétention des notes ; 2/3 grévistes (04/01/09)
  • Langues romanes : 80% de grévistes. pas de rétention.
  • Lettres Classiques : quasi 100% de grévistes
  • Lettres Modernes : 75% de grévistes ; jurys pas réunis
  • Musicologie : 100% des titulaires grévistes, pas de remontées des notes, pas de jurys tenus.
  • Philosophie : au moins 50% grévistes; notes rendues, les jurys seront retardés.
  • Psycho : sur 19 EC, 3 ATER et 2 moniteurs : 3 non grévistes, 1 solidaire non gréviste, 7 grévistes ponctuels, 3 grévistes : 50% ; les jurys vont se tenir mais ne remonteront ps les notes
  • masters : toutes les notes n’ont pas été rendues, le jury a été réuni mais n’a pu se prononcer que sur GMI. Pressions sur ceux qui n’ont pas rendu leurs notes.
  • UFR Eco-gestion : pas bcp de cours : 40 à à 50%

Les étudiants ont voté une grève de soutien depuis mardi dernier.

Je n’ai pas les chiffres pour sciences, mais c’est très suivi aussi.

Le Président de l’URCA et ses VP ont fait savoir hier qu’ils ne soutenaient pas les positions exprimées par leurs électeurs, réunis en AG et aussi massivement en grève.

La presse régionale suit le mouvement (dont une pleine page dans L’Union).