Université de bourgogne : « On continue ! »

ON CONTINUE !

Les enseignants-chercheurs, chercheurs et enseignants mobilisés de l’Université de Bourgogne, réunis le 20 mai 2009, ont reconnu la décision votée par l’Assemblée Générale du 12 mai, de lever le blocage des bâtiments Droit-Lettres, préfabriqués et AAFE. Ils acceptent que les examens du second semestre aient lieu selon le calendrier prévu. Mais ceci ne signe pas pour autant la fin du mouvement.

L’attitude arrogante et mensongère du gouvernement n’a pas changé, les contenus dévastateurs des projets et décrets ministériels n’ont été modifiés que très légèrement et de façon non satisfaisante. Au mépris d’un mouvement de contestation d’une ampleur et d’une durée inédites, Valérie Pécresse a fait adopter à la sauvette, pendant les vacances de Pâques, les décrets sur le statut des enseignants-chercheurs, sur le CNU et sur le contrat doctoral unique. La réforme dite « masterisation des concours » est plus que jamais d’actualité. Le maintien des concours pour un an, mais avec stages à la clef, remaniés, s’accompagne de la mise en place subreptice du système dans son ensemble, alors que les petits pas et les modifications à vue de Xavier Darcos rendent cette réforme encore plus opaque et désastreuse. La menace qui pèse lourdement sur l’université et qui découle de la loi LRU est plus que jamais présente. Nous ne pouvons par conséquent nous arrêter là !

Nous, enseignants-chercheurs, chercheurs et enseignants mobilisés de l’Université de Bourgogne gardons toute notre détermination. Nous restons et resterons présents sur le terrain du conflit, dans les semaines et dans les mois à venir. Nous invitons chacun à prendre ses responsabilités face à la désorganisation de l’université libre et républicaine à laquelle nous appartenons.

Nous appelons à la retenue des notes des examens et au boycott des jurys du baccalauréat.

Publicités

Situation à Dijon

La situation sur Dijon est plutôt positive : l’AG, réunissant entre 1500 et 2000) hier, nous permis de mandaté une délégation sur la questions des examens. Chez nous la situation est très particulière car de nombreux enseignement se sont tenu. Cependant des départements sont extrêmement mobilisés. L’ensemble des enseignants, personnels BIATOS et étudiants sont d’accord pour que les examens se tiennent aux dates prévues à ce jour.
Du coup, nous avons obtenu des garanties…
Nous avons également fait repasser le blocage du bâtiment droit Lettres jusque mardi prochain, date de la prochaine AG. La grève est également repassé à une très large majorité.
Nous avons prévu une manif ce jeudi 7 mai : 17h30, place de la Lib’.
Voila pour un compte rendu rapide de la situation.

Dijon : blocage, CA envahi et démissions en cours.

Chers collègues,
L’AG, nombreuse (assurément plus d’un millier d’étudiants, universitaires, chercheurs et personnels de l’Université de Bourgogne, a voté à une large majorité la reconduction du blocage du bâtiment Droit-Lettres. Seuls les étudiants préparant les concours peuvent y entrer. Le blocage d’un autre bâtiment (le pôle AAFE) est en cours ce soir.
A l’issue de cette AG, le CA a été envahi, ce qui a empêché sa tenue. Un mouvement de démission des responsabilités administratives a commencé, et 25 enseignants chercheurs, à ce jour, se sont portés démissionnaires.

Préparatifs 6ème coordination nationale des universités (Dijon)

Préparatifs 6e Coordination nationale // Dijon, 16 mars 2009

Chères et chers Collègues,

le Comité de mobilisation de l’Université de Bourgogne est heureux de vous accueillir pour la 6e Coordination nationale des universités.

Vous recevrez samedi matin au plus tard, la convocation définitive précisant l’ordre du jour, et dès que possible un certain nombre d’informations pratiques pour le déplacement et l’hébergement (horaires de trains, hôtels et hébergements gratuits). D’ores et déjà voici les renseignements essentiels pour vous permettre de vous organiser.

1. La 6e Coordination nationale des universités se réunira lundi 16 mars à l’Université de Bourgogne

2 bd Gabriel, 21000 Dijon

Plan d’accès : http://www.u-bourgogne.fr/index.php?rid=13&cid=2016

Depuis la gare SNCF, prendre le bus n° 5 à la sortie, direction : Campus

Arrêt : Savary (compter environ 20 min, le parcours sera fléché à partir de l’arrêt)

2. Déroulement de la journée

La CNU se réunira à l’amphi Galilée (sous réserve)

Accueil des participants à partir de 9h30

Début des travaux à 10h30

Fin des travaux vers 19h00

Buffet permanent et pause-déjeuner sur place

3. Inscription des participants

Vous êtes invités à envoyer les noms des délégués avant vendredi 13 mars à minuit à l’adresse suivante: delegation.dijon@gmail.com

Rappel : 5 mandatés  et 2 observateurs max par délégation. Composition libre pour la délégation mandatée (voté à la 5e CNU de Créteil).

4. Motions

Vous pouvez envoyer vos propositions de motions à : motion.dijon@gmail.com

Date limite d’envoi : vendredi 13 mars à minuit

5. Bilan local des actions

Il est à envoyer à : bilan.dijon@gmail.com. Merci d’utiliser le fichier Excel en pj.

Date limite d’envoi : vendredi 13 mars à minuit

6. Hébergements gratuits

Des hébergements gratuits seront mis à disposition, par les personnels de l’Université de Bourgogne, pour celles et ceux d’entre vous qui en feront la demande. L’adresse à laquelle vous devez écrire est la suivante : hebergement.dijon@gmail.com

Date limite d’inscription : vendredi 13 mars à minuit

7. Infos pratiques

Vous trouverez sous peu sur le blog du Comité de mobilisation, des informations pratiques pour faciliter votre venue à Dijon : http://mobilisation-dijon.over-blog.com/

Rendez-vous à Dijon la semaine prochaine !

Bien à vous,

Michelle Nota pour le Comité de mobilisation de l’Université de Bourgogne

IMPORTANT :