Motion UVHC (9 février)

MOTION VOTÉE PAR La 2E’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES PERSONNELS UVHC MOBILISÉS FACE AU DÉMANTÈLEMENT DE L’UNIVERSITÉ // lundi 9 FÉVRIER 2009
Réunis en Assemblée Générale, ce lundi 9 février 2009, les personnels de l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis appellent les collègues à rejoindre ce mardi 10 février 2009:

  • – soit la manifestation parisienne démarrant à 14h Bd Saint-Michel (un bus est prévu au départ de l’Université Lille 3 à10h près du parking des enseignants et du PC Sécurité)
  • -soit la manifestation lilloise à 14h Porte de Paris

Réunis en Assemblée Générale, ce lundi 9 février 2009, les personnels de l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, ont voté la motion ci-dessous et mandatés 5 personnes pour la réunion de la coordination nationale des universités :
Motion :
Pour soutenir la mobilisation des étudiants de l’UVHC, qu’ils souhaitent unitaire, face au démantèlement de l’Université, les personnels de l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis réunis ce lundi 9 mars appellent les collègues :

  • -à suspendre leurs enseignements au moment où des Assemblées générales et manifestations seraient susceptibles d’être organisées par les étudiants de l’UVHC, et, à ces occasions à organiser au sein de leurs cours des débats et des analyses sur les projets de réformes en cours,
  • – à ne pas établir de listes d’étudiants absents quand ces Assemblées générales et manifestations se dérouleront.

49 votants pour, 1 contre, 1 abstention

Publicités

Actu : Université Valenciennes

MOTIONS VOTÉES PAR L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES PERSONNELS UVHC MOBILISÉS FACE AU DÉMANTÈLEMENT DE L’UNIVERSITÉ

MARDI 3 FÉVRIER 2009

Réunis en Assemblée Générale, ce mardi 3 février 2009, les personnels de l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, ont voté les cinq motions ci-dessous.
1ière motion :
Sur l’approbation de la Motion n°1 votée par la Coordination Nationale des Universités réunie en Sorbonne (Amphi Richelieu) le 2 février 2009, assortie des modalités d’action précisées ci-après dans les 2e, 3e 4e et 5e motions :
« Comme celle du 22 janvier 2009, la Coordination Nationale réunie le 2 février 2009 condamne la mise en place d’une politique d’affaiblissement structurel de l’enseignement et de la recherche, la précarisation des personnels de toutes catégories notamment au travers de l’individualisation des carrières, de la mise en place du nouveau contrat doctoral et des suppressions d’emplois.
Elle exige le rétablissement des postes supprimés, un plan pluriannuel de création d’emplois statutaires dans les universités et les grands organismes de recherche. Elle soutient les mobilisations en cours.
Elle constate que les Ministères n’ont, à ce jour, pas retiré le projet de décret sur le statut des enseignants-chercheurs la réforme de la formation et des concours de recrutement des enseignants des premier et second degrés. »
En conséquence, l’Assemblée Générale, ce mardi 3 février 2009, des personnels de l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis appelle l’ensemble des universités à rejoindre le mouvement de protestation, reconductible, illimitée, déjà engagée dans certaines universités.
37 votants pour, 1 contre, 1 abstention

2ième motion :
Sur l’appel à soutenir l’Assemblée générale des étudiants de l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis devant se tenir le lundi 9 février :  38 votants pour, une personne n’ayant pas pris part au vote

3ième motion
Sur le principe de rejoindre la Coordination Nationale des Universités avec désignation de délégués lors d’une Assemblée Générale de l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis qui se réunira lundi 9 février : 37 votants pour, 1 abstention

4ième motion
Sur l’appel à une grève des personnels de l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis le mardi 10 février et leur participation à la manifestation nationale organisée ce jour-là par la Coordination Nationale des Universités :  38 votants pour, 1 contre, une personne n’ayant pas pris part au vote

5ième motion
L’Assemblée Générale des personnels de l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis approuve la motion votée ce mardi 3 février 2009 par le Conseil restreint de l’UFR Faculté de Lettres Langues et Sciences Humaines (texte ci-dessous).
Elle soutient, tout en restant attentive à ses résultats : la démarche de dépôt d’une lettre d’intention par cinq des présidents d’Universités de la Région Nord-Pas-de-Calais auprès du Ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur qui, tout en réaffirmant leur volonté d’être partie prenantes des futures formations des enseignants, réclame un report de la date des transmissions de maquettes afin que s’engage de nouvelles négociations sur la formation et le recrutement des enseignants.
L’Assemblée Générale des personnels de l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis souhaite qu’à cette lettre d’intention soit jointe la motion votée ce mardi 3 février 2009 par le Conseil restreint de l’UFR Faculté de Lettres Langues et Sciences Humaines. Elle invite les Universités de la Région Nord-Pas-de-Calais à se joindre à cette démarche en témoignant de leur soutien par des initiatives similaires.  38 votants pour, une personne n’ayant pas pris part au vote

—————————————————————————————————————————
Le Conseil restreint de l’UFR FLLASH a voté ce mardi 3 février 2009 la motion suivante,  issue de l’Assemblée Générale des enseignants-chercheurs et des enseignants de la FLLASH et votée à l’unanimité des personnes présentes à l’AG, mercredi 28 janvier 2009 :

Les enseignants-chercheurs et enseignants de la Faculté des Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines de l’université de Valenciennes considèrent que :
–        la réforme actuellement prévue pour la formation menant aux concours de l’enseignement et la refonte du contenu de ces derniers sont grandement préjudiciables au recrutement d’enseignants de qualité : la part disciplinaire (en nombre d’épreuves et de coefficients) y est notamment beaucoup trop réduite;
–        les informations et les garanties dont ils disposent aujourd’hui quant à l’organisation pratique des stages au titre de la pré-professionnalisation, pourtant rendus obligatoires par les directives ministérielles, ainsi que les conditions d’exercices des candidats retenus, sont largement insuffisantes;
–        la suppression de l’année de stage salariée (qui semble uniquement motivée par les économies qu’elle permet) renforce la précarité dans laquelle se trouvent de nombreux étudiants d’origine modeste;
–        le projet de « mastérisation », d’une manière générale, présente un manque global de cohérence, compte-tenu de la difficile articulation entre des parcours disciplinaires et la logique de la préparation des concours, ainsi que des inconnues qui pèsent sur la valorisation du parcours Master pour les étudiants non-admis à ces concours.
Ils estiment que la construction et la remontée de maquettes sont dans ces conditions impossibles, tant du fait du calendrier irréaliste que des problèmes de fond non résolus, et demandent au CA de l’UVHC et à sa présidente de se faire l’écho de leur demande de moratoire d’une année à ce sujet afin qu’une large concertation, avec toutes les parties prenantes, s’organise pour mettre sur pied une réforme plus conforme aux besoins de l’Education nationale et mieux organisée dans ses modalités pratiques.
Motion votée à l’unanimité des 17 membres du Conseil d’UFR, présents ou représentés, et transmise à l’Assemblée Générale des personnels UVHC, le même jour.