Présidence de l’UPJV occupée

15h37. Nous venons d’être informés que la Présidence de l’UPJV  (Université de Picardie Jules Verne) était occupée depuis quelques minutes par un groupe d’étudiants et d’enseignants.

Publicités

GRANDE VENTE AUX ENCHERES DE CONCEPTS QUI NE SERVENT A RIEN.

Une « vente aux enchères de concepts philosophiques qui ne servent à rien » s’est déroulée hier, Place de la mairie, à 11h30. Nous avons vendu à bon prix les concepts de raison, d’aliénation, de désobéissance, de liberté, d’égalité, de fraternité, de démocratie et de vérité. Une quarantaine de personne ont assisté à cette action. M. Demailly, Maire d’Amiens et ancien président de l’Université, s’est joint au public.
Ce happening a fait l’objet d’un court reportage au journal télévisé de france 3 Picardie (http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=c80a_1920, vers 10’00). L’action est également à la une du Courrier Picard : http://www.courrier-picard.fr/

GRANDE VENTE AUX ENCHERES DE CONCEPTS QUI NE SERVENT A RIEN.
—————-
Les étudiants et les enseignants-chercheurs du département de philosophie de l’Université de Picardie Jules Verne reconnaissent le bien-fondé des réformes entreprises par le gouvernement. En effet, il est absolument nécessaire et urgent de traiter l’Université comme une entreprise et de transformer le savoir en marchandise.
Nous souhaitons nous associer pleinement et résolument à cette démarche. Nous engageons donc une procédure de liquidation judiciaire d’un patrimoine philosophique devenu non-rentable, inutile et obsolète.
Nous mettrons donc aux enchères, sur la voie publique, les concepts de raison, d’aliénation, de désobéissance, de liberté, d’egalité, de fraternité, de démocratie, et de vérité.
Cette vente aux enchères aura lieu le mercredi 18 février 2009 à 11h30, place de la Mairie, à Amiens.

Université de Picardie arrêtée.

L’ AG unitaire du mardi 3 février (300 participants EC, BIATOSS, Etudiants) a voté:  » L’université de Picardie s’arrête » , grève donc jusqu’à l’AG du 11 février.