L’association Nantes-Histoire organise un « café-histoire »

L’association Nantes-Histoire organise un « café-histoire », le lundi 27 avril, de 20 à 22 heures, au café Le Flesselles, allée Flesselles, donc à deux pas de la place du Commerce. L’entrée reste gratuite (même si chacun est invité à prendre une consommation), et la seule limite d’accès est celle du nombre de places disponibles (100 au grand maximum).

Thèmes abordés :
Mais que se passe-t-il donc dans les universités pour qu’un mouvement revendicatif y soit aussi long, aussi général, et longtemps aussi unanime ?

Quels changements posent donc autant problème ? Que veut donc dire « autonomie des universités », et cette notion est-elle une nouveauté dans notre pays ? et en Europe ?

Qu’est ce que cette question de « formation des maîtres », et les décisions gouvernementales marquent-elles donc une rupture ? Qu’en était-il voici vingt, cinquante, cent ans ?

Peut-on penser l’Université d’aujourd’hui en oubliant son lien avec la société ? Oublier le choix d’une université de masse ? Mais quand et pourquoi ce choix a-t-il été fait ?
Les universités sont-elles les lieux d’une démocratie idéale voire d’une autogestion, ou les lieux d’un conservatisme maintenu par des féodalités… ou par des syndicats ? Et, quelles que soient les réponses, comment expliquer cette situation ?

Ce que Nantes-Histoire propose est à l’opposé de ce que certains médias voudraient nous imposer. Il ne s’agit pas, tout d’un coup, de se prononcer « pour » ou « contre » une « réforme » érigée comme une valeur en soi, mais d’aider à réfléchir avec le recul nécessaire : le contexte du temps, et celui de l’espace européen dans lequel nous vivons.

Certaines de ces questions, et bien d’autres — puisque c’est vous qui décidez de la soirée, après une brève intervention liminaire de notre invité — seront abordées par Jean-Pierre Lethuillier.

Historien, universitaire, placé en outre en un point d’observation que l’actualité a souvent mis en avant (Rennes), il mettra son expérience et son savoir à notre disposition.

Le débat sera mené par Didier Guyvarc’h, lui aussi historien et universitaire, et longtemps président de Nantes-Histoire.

Publicités

Après les cours hors les murs, les examens au MacDo

Une vingtaine d’étudiant en DUT statistiques et informatique à Avignon, ont passé les épreuves finales de leur année dans un fast food.
Le quotidien la Provence raconte dans son édition de samedi le drôle d’examen qui s’est déroulé dans le McDo d’Avignon vendredi matin. Une vingtaine d’étudiants en DUT statistiques et informatique, ont passé les épreuves finales de leur année dans la salle du fast food.
La veille, un membre du personnel de la fac est blessé lors d’une bousculade. Par mesure de sécurité, le président de l’université ferme les portes de sa fac.
Pierre Michel Bousquet, le directeur du département statistiques et informatique, réunit tout de même ses troupes au petit matin pour trouver une solution.
«On a réfléchi et l’idée du Mc Do nous est venue. Nos étudiants devaient avoir leurs notes pour valider leur diplôme. On ne pouvait pas laisser l’entêtement de la ministre Pécresse prendre en otage leur année.»

Calendrier de l’Université Paris 1 (6-11 avril 2009)

Calendrier de l’Université Paris 1 (6-11 avril 2009) OUVERT À TOUS !

Lundi 6 avril
INSTITUT DE GÉOGRAPHIE
15h-16h30, Petit Amphi
« Les espaces, les catégories, et les priorités de la politique de la ville », Conférence-débat avec Mustafa Dikeç, professeur invité à l’Institut de Géographie, Royal Holloway, University of London.
PMF
14h-16h, Amphi H
Projection du documentaire Sicko de Michael Moore, présentée par Jean-Marie Monnier, Nadine Thèvenot, et Bruno Tinel (UFR d’économie).
SAINT-CHARLES
14h-16h, Amphi Théâtre en lutte de Sciences Po’ Soutenance de thèse de Valérie Pécresse
SORBONNE
11h-14h, Salle Cavaillès  « Je me souviens de la Sorbonne ». Séance 2 de l’Atelier autour  de « La » Sorbonne contemporaine.
Si la Sorbonne était fermée, rendez-vous devant la statue d’Auguste Comte.
13h-14h, salle Marc Bloch. Bernard Legras, professeur d’histoire grecque :  L’originalité de l’Égypte dans le monde hellénistique.
14h-16h, salle Marc Bloch. Antoine Destemberg : La grève, une invention universitaire et médiévale. Le modèle parisien des stratégies d’actions collectives (XIIIe-XVe siècles).
PARIS 1 HORS LES MURS
10h-19h : Université Paris 3 (Centre d’Asnières) Huitième Coordination Nationale des Universités
14 h : Moulin Rouge Visite-conférence avec L. Bihl et M. Bouyssy : Montmartre, fin de siècle. Rendez-vous au Métro Place Blanche, côté Moulin Rouge.
14h-17h : Marche à partir du Centre Saint-Charles. 3e SESSION Du WORKSHOP : « Promenade réaliste/promenade fiction. Les paysages étaient extraordinaires ! » Inscription : galerie.micheljourniacATclub-internet.fr // RDV à 13h45 à la la galerie de l’UFR 04 au Centre Saint Charles.
15h-16h, Place de la Sorbonne . Francis Joannes : Un grand mythe mésopotamien: la descente de la déesse Ishtar aux Enfers ou le premier strip-tease de l’Histoire.

Mardi 7 avril
PANTHÉON
10h, RV devant la salle 1 AG des personnels de l’Université Paris I
PMF
13h-15h, Amphi N Réunion pédagogique des L1 avec les enseignants d’histoire contemporaine.
14h00-15h30, IDUP (18e étage)   Mustafa Dikeç (Professeur à l’Université de Londres) :  Les Banlieues et les émeutes en France.
15h-17h, Amphi L Massimo Vitali (Comités Internationalistes) : Le choix de l’internationalisme. Troisième conférence dans le cadre d’un cycle sur l’actualité de la pensée marxiste face aux derniers événements de politique internationale, notamment la crise des relations globales et ses conséquences sociales. La Conférence sera suivie d’un débat sur “Le retour de l’État dans l’économie et sur la réforme de l’Éducation nationale”.
SORBONNE
11h-12h, Amphi Descartes Christophe Charle : Avant-gardes , modernité et politique: de Manet à la nouvelle peinture (1863-1886)
11h-13h, Salle D640 Marie-Claude Blanc-Chaléard : L’histoire des bidonvilles en région parisienne (années 1950-1970).
12h-13h, Amphi Descartes Violaine Sebillotte : Histoire antique et mythographies
14h-17h, Salle Picard Ilios Yannakakis, enseignant aux universités de Lille III et Olomouc (République tchèque), dirigeant étudiant dans les années 1960 : L’évolution des universités tchécoslovaques, 1956-1968, et héritage jusqu’à nos jours.
Conférence dispensée dans le cadre du cycle sur “Le mouvement des étudiants en Europe centrale et orientale aux XIXe & XXe siècles”, avec Antoine Marès et Alain Soubigou.
15h, Amphi Turgot Eric Vallet : Shelomo Dov Goitein et l’histoire des juifs en terre d’Islam Conférence dispensée dans le cadre du cycle “L’Orient construit par les historiens”.
PARIS 1 HORS LES MURS
9h-17h : Université Paris XI (Orsay) Deuxième réunion de la Coordination nationale des Laboratoires en Lutte
Université Paris-Sud XI, Grand Amphithéâtre de Mathématiques, bâtiment 425  (RER B, Orsay-Ville).
10 h : Place du Châtelet, près de la fontaine Visite-conférence avec F. Micheau et E. Vallet : « Paris et l’Égypte au début du XIXe siècle »
11h30 : Place de l’Hôtel de Ville Jeu de l’oie géant avec cases étudiants & enseignants et pique-nique organisés par Paris 7.
13h15 : Petit Palais Cécilia D’Ercole : « Archéologie et histoire »   Réservation : ceciliadercoleATnoos.fr
RV Petit Palais, entrée des groupes, avenue Winston Churchill, Métro Champs-Élysées Clémenceau.
13h30 : Place de l’Hôtel de ville Théâtre philosophique : lecture collective du Gorgias de Platon, proposée par l’UFR 10.
Si vous souhaitez participer, ou faire participer des étudiants à la lecture : mnbernardATgmail.com
14 h : Rendez-vous devant l’Hôtel Carnavalet Visite-conférence avec L. Depretto et G. Calafat : « Le Marais du XVIIe siècle »

Mercredi 8 avril
INSTITUT D’ART ET D’ARCHÉOLOGIE
10h, Amphi Conférence-débat de l’Institut National de Recherches en Archéologie Préventive en présence des membres du Collectif CDD INRAP d’Ile de France, et d’un CDI responsable d’opération à l’Inrap.
PMF
11h-13h, Amphi H Projection du film The Yes Men de Chris Smith, Dan Ollman et Sarah Price (2005), suivie d’une discussion avec Jean Dellemotte (sous réserve), Sophie Jallais et Carlo Vercellone (Économistes, Paris 1). Les « Yes Men », un petit groupe d’activistes, créent un faux site Internet affilié à l’Organisation Mondiale du Commerce. Leur ruse fonctionnant au-delà de leurs espérances, ils parviennent à intégrer les rangs de l’OMC, alors qu’ils sont politiquement opposés à ladite organisation. Se rendant de conférences internationales en conférences internationales, ils profitent alors de leur nouveau statut pour défendre leurs « points de vue » et égratigner les manières du libre-commerce mondial.
12h-14h, Amphi N Réunion pédagogique des L1 avec les enseignants d’histoire moderne
17h30, Amphi L Réunion-débat organisée par des étudiants de l’UEC sur les élections européennes :  « L’Enjeu des Européennes dans un contexte de crise et de luttes sociales » avec Christian Picquet (gauche unitaire), Ian Brossat (parti communiste français), Eric Coquerel (parti de gauche), Alain Tailleur (CGT Renault)
SORBONNE
9h–10h30, Centre de Recherches d’Histoire Moderne Conférence d’Alain Cabantous & Isabelle Brian : Les origines historiques du problème irlandais  (sous réserve).
11h, Amphi Richelieu (lieu à confirmer) Assemblée Générale commune du site Sorbonne, étudiants et enseignants (Paris 1 et Paris IV)
16h-17h30, Amphi  Lefebvre Rémy Caveng : « Vers un salariat (néo)libéral ? Précarisation et régime de mise au travail (1) : la déstabilisation des normes d’emploi », cours alternatif de sociologie du travail.
PARIS 1 HORS LES MURS
8h-10h, métro Cluny-La Sorbonne Frédéric Fruteau de Laclos : Valeurs de la science.
14h & 16h30 : Marche à partir du Centre Saint-Charles (horaires sous réserve de la manifestation) Gustavo Ciriaco & Andrea Sonnberger : Here whilst we walk-Paris  (durée 1h15). Inscription : galerie.micheljourniac@club-internet.fr
RDV à 13h45 à la la galerie de l’UFR 04 au Centre Saint Charles.
14h-15h, itinéraire encore inconnu. MANIFESTATION INTERSYNDICALE “DE LA MATERNELLE À L’UNIVERSITÉ”.

Jeudi 9 avril
INSTITUT DE GÉOGRAPHIE
11h, Grand Amphi Projection-débat proposée par Mustafa Dikeç, professeur invité à l’Institut de Géographie, Royal Holloway, University of London : « Enfermement et espaces d’exception : du Panoptic à Guantanamo » ; projection du documentaire Calais, la dernière frontière.
15h, salle 106 « Des SIG libres… ». Atelier SIG ouvert à tous proposé par Joël Boulier (venir avec son ordinateur portable si possible).
SAINT CHARLES
10h30, 14h, 16h30 :  Marche à partir du Centre Saint-Charles   Gustavo Ciriaco & Andrea Sonnberger : Here whilst we walk-Paris (durée 1h15). Inscription: galerie.micheljourniac@club-internet.fr RDV 15 M avant le début de chaque marche à la galerie de l’UFR 04 au Centre Saint-Charles.
11h -13 h, Amphi Olivier Schefer : Zombies, monstres politiques.
14h-16h, Amphi Nadia Jacoby : La Crise : quelles réponses politiques ?
16h-17h, Amphi Concert LIBSO, French song
17h-18h, Amphi Concert Punk : IN VINASSE VERITO
SORBONNE
9h-11h, Salle à préciser Xavier Guchet : Les sociétés de contrôle. Normaliser par les technologies.
9h-11h, Salle D 634 François Colcombet (ancien magistrat et parlementaire, président de la C6R):  Les institutions de la Ve République et les réformes de la justice : réflexions d’un praticien sur une évolution. Conférence animée par Olivier Mattéoni.
9h–11h, Amphi Turgot Laurent Feller : Robert Guiscard et la conquête de l’Italie méridionale par les Normands.
Horaire à confirmer, Salle Marc Bloch
Projection–débat sur Une étoile est née de William Wellman, avec Janet Gaynor et Fredric March (1937), suivie d’une discussion sur le vedettariat cinématographique animée et organisée par Myriam Juan.
PARIS 1 HORS LES MURS
9h45 : Place Henri Frenay Visite-conférence avec A. Marès, R. Meissel, A. Soubigou : « Le Paris des Bulgares »
Inscriptions : Alain.Soubigou@univ-paris1.fr RV sur le côté de la gare de Lyon
10 h : Place de la Sorbonne, devant la statue d’Auguste Comte Visite-Conférence avec T. Amalou, I. Brian, N. Lemaître : « Le Paris des dévots et des Jansénistes »
11 h : Cité de l’Histoire de l’immigration, Porte Dorée Visite-conférence avec N. Offenstadt, S. Venayre : « Le Bois de Vincennes, de saint Louis aux expositions coloniales » (Prévoir un pique-nique).

Vendredi 10 avril
PMF
12h-13h30, Amphi L Projection vidéo La crise financière – Commission des finances Assemblée Nationale, et débat animé par Sabine Monnier.
10h-12h, Amphi N Rencontre pédagogique avec les enseignants d’histoire ancienne, avec F. Chausson, M. Bats, C. Berrendonner, C. D’Ercole, G. Deschodt, A. Hostein, R. Laignoux, pour les étudiants de L2 d’Histoire.
13h30-15h30, Amphi N Rencontre pédagogique des L2 avec les enseignants d’histoire médiévale, organisée par O. Mattéoni.
SAINT-CHARLES
14h-16, Amphi Projection de L’An 01 de Jacques Doillon (1973)
SORBONNE
9h-11h, Salle Marc Bloch Projection-débat sur Le Cuirassé Potemkine. Avec Myriam Tsikounas & Jean Bulot.
PARIS 1 HORS LES MURS
10h : Opéra Bastille Visite-conférence avec M. Tracol : « La République en statues » Rendez-vous devant les escaliers de l’Opéra ; prévoir des déplacements en métro.
13h30 : Place de l’Hôtel de Ville Visite-conférence avec V. Denis : « La police de Paris de Louis XIV à la fin de l’Ancien Régime »,
15h-17h, Parc de Choisy (sur la grande pelouse centrale) Florence Hulak : Comment écrire l’histoire d’une révolution ?
ADRESSES :
Centre Panthéon : 12 Place du Panthéon 75005 Paris
Centre Pierre Mendès France (PMF) : 90 rue de Tolbiac 75013 Paris
Centre Saint-Charles : 47/53 rue des Bergers 75015 Paris
Institut d’Art et d’Archéologie :  3 rue Michelet 75006 Paris
Institut de Géographie : 191 rue Saint-Jacques 75005 Paris
Sorbonne : 17 rue de la Sorbonne 75005 Paris

Museum : autre témoignage sur la répression

« Dans quel monde vivons-nous ? »

« Je suis inquiet, très, très inquiet…
Vendredi dernier, à titre de solidarité avec mes collègues enseignants de l’Université de Paris 8 engagés, en tant que titulaires et chercheurs de l’Education Nationale, dans une opposition difficile à Valérie Pécresse, j’ai décidé de tenir mon cours sur la biodiversité et l’origine de la protection des espèces et des espaces, que je donne habituellement dans les locaux du
département de Géographie (où j’enseigne depuis 20 ans), dans l’espace du Jardin des Plantes (Muséum National d’Histoire
Naturelle), là où fut inventée la protection de la nature. Une façon, avec ce « cours hors les murs », de faire découvrir ces lieux aux étudiants et d’être solidaire avec la grogne actuelle mais sans les pénaliser avant leurs partiels.
Mardi, arrivé à 14 h 30, avant les étudiants, j’ai eu la surprise de me voir interpeller dés l’entrée franchie par le chef du service de sécurité tout en constatant que les deux portes du 36 rue Geoffroy Saint Hilaire était gardées par des vigiles…

  • – « Monsieur Vadrot ? ».
  • – euh…oui
  • – Je suis chargé de vous signifier que l’accès du Jardin des Plantes vous est interdit
  • – Pourquoi ?
  • – Je n’ai pas à vous donner d’explication….
  • – Pouvez vous me remettre un papier me signifiant cette interdiction ?
  • – Non, les manifestations sont interdites dans le Muséum
  • – Il ne s’agit pas d’une manifestation, mais d’un cours en plein air,
  • sans la moindre pancarte…
  • – C’est non….

Les étudiants, qui se baladent déjà dans le jardin, reviennent vers l’entrée, le lieu du rendez vous. Le cours se fait donc, pendant une heure et demie, dans la rue, devant l’entrée du Muséum. Un cours qui porte sur l’histoire du Muséum, l’histoire de la protection de la nature, sur Buffon. A la fin du cours, je demande à nouveau à entrer pour effectuer une visite commentée du jardin. Nouveau refus, seuls les étudiants peuvent entrer, pas leur enseignant. Ils entrent et je décide de tenter ma chance par une autre grille, rue de Buffon. Où je retrouve des membres du service de sécurité qui, possédant manifestement mon signalement, comme les premiers, m’interdisent à nouveau l’entrée.
Evidemment, je finis pas le fâcher et exige, sous peine de bousculer les vigiles, la présence du Directeur de la surveillance du Jardin des Plantes. Comme le scandale menace il finit par arriver. D’abord parfaitement méprisant, il finit pas me réciter mon CV et le contenu de mon blog. Cela commencer à ressembler à un procès politique, avec descriptions de mes opinions, faits et gestes. D’autres enseignants du département de Géographie, dont le Directeur Olivier Archambeau, président du Club des Explorateurs, Alain Bué et Christian Weiss, insistent et menacent d’un scandale.
Le directeur de la Surveillance, qui me dit agir au nom du Directeur du Muséum (où je pensais être honorablement connu), commençant sans doute à discerner le ridicule de sa situation, finit par nous faire une proposition incroyable, du genre de celle que j’ai pu entendre autrefois, comme journaliste, en Union soviétique :
– Ecoutez, si vous me promettez de ne pas parler de politique à vos étudiants et aux autres professeurs, je vous laisse entrer et
rejoindre les étudiants…

Je promets et évidemment ne tiendrais pas cette promesse, tant le propos est absurde. J’entre donc avec l’horrible certitude que, d’ordre du directeur et probablement du ministère de l’Education Nationale, je viens de faire l’objet d’une « interdiction politique ». Pour la première fois de mon existence, en France. Je n’ai réalisé que plus tard, après la fin de la visite se terminant
au labyrinthe du Jardin des Plantes, à quel point cet incident était extra-ordinaire et révélateur d’un glissement angoissant de notre société. Rétrospectivement, j’ai eu peur, très peur… »

Communiqué des porte parole de la coordination nationale des universités

Communiqué des porte parole de la coordination nationale des universités

« Les attaques contre le service public de l’enseignement supérieur et de la recherche, auxquelles répond la mobilisation massive de l’ensemble de la communauté universitaire, ne sont pas spécifiques. C’est l’ensemble du service public qui est menacé. Face à une offensive globale du gouvernement, c’est ensemble que nous devons lutter!
Pour partager nos expériences de luttes et travailler à la convergence de celles-ci, des meetings interprofessionnels auront lieu dans un certain nombre d’universités, par exemple  le jeudi 26 mars à l’université Paris-X Nanterre le 26 mars dans le cadre du « Printemps de colère » et le vendredi 27 mars à l’université Paris 3 (« après midi de l’université »). Seront présents des
acteurs du mouvement sociaux (universitaires, chercheurs, étudiants, professeurs des écoles, postiers, ….) pour discuter des suites du 19 mars. »

Le printemps des colères, Jeudi 26 Mars à Nanterre

LE PRINTEMPS DES COLERES : EPISODE I
L’Université de Paris X
Nanterre en lutte invite :
– les enseignant(e)s-chercheur(e)s, les chercheur(e)s, les étudiant(e)s, les personnels BIATOSS, les personnels des IUFM… mobilisé(e)s
– les acteurs et actrices des mouvements sociaux qui s’opposent au démantèlement des services publics et aux atteintes aux libertés :
à venir échanger et débattre,
à poursuivre ensemble la construction de l’expression convergente de notre résistance,
mais aussi à manger, chanter et rire sur le campus de Nanterre
JEUDI 26 MARS 2009, de 10h à 15h
Halls des bâtiments A et B

Au programme :
10h – 12h : onze tables-rondes simultanées de conférences et débats
12h-13h : meeting, avec la participation des acteurs et actrices des mobilisations sociales en cours (universités, cnrs, poste, école, fonction publique)
13h : grand pique-nique et « ambiance guinguette », avec Riton la manivelle et son orgue de barbarie
QUE CHACUN AMENE NOURRITURE ET BOISSONS A PARTAGER !
Puis départ collectif pour l’action des facultés parisiennes
PROGRAMME DES TABLES-RONDES
– Table-ronde n°1 : Quelles réponses à la contestation des projets de réforme de l’Université et de la Recherche ?
Coordination : Christine Sellin-Catta et Emmanuelle Tixier (Département d’Histoire, UPX) Donna Kesselman (Département d’Anglais, UPX)
– Table-ronde n°2 : La masterisation ou la mise en péril de l’enseignement secondaire public
Coordination : Anne Trevise, Claude Dorey, Bernard Cros (Département d’Anglais, UPX), Liliane Picciola (Département de Lettres, UPX)
– Table-ronde n°3 : La situation des personnels BIATOSS : en quoi sont-ils concernés par la LRU ? Quelles revendications ?
Coordination : Intersyndicale BIATOSS de Paris X.
– Table-ronde n°4 : Faire une thèse aujourd’hui, mission impossible ?
Coordination : Collectif des doctorants de Paris X Nanterre,
– Table-ronde n°5: Etre étudiant(e) aujourd’hui: précarité, pauvreté, parcours du combattant…
Coordination : Etudiant(e)s mobilisé(e)s de Nanterre
– Table-ronde n°6 : Les atteintes aux libertés publiques
Coordination : Odile Roy (UFR de Droit, UPX), avec la participation de Sylviane Delzongle Arzel (UFR de Droit, UPX)
– Table-ronde n°7 : Les enjeux de la Culture
Coordination : Jean-Albert Bron (Département Arts et Spectacles, UPX), avec la participation de Frédérique Leblanc (IUT Métiers du Livre), J. Martineau (Département de Lettres, UPX), Sabine Le Blanc (Département d’Histoire de l’Art, UPX).
– Table-ronde n°8 : Les droits des femmes en danger, l’égalité dans l’impasse ?
Coordination : Sabine Fortino, Céline Clément (Département de Sociologie, UPX), avec la participation du MFPF 93, Efigies, Etudions Gayment, SUD-étudiant et CNT.
-Table-ronde n°9 : Justice et injustices environnementales et sociales,  crise écologique, « développement durable »… au sud  et au nord : des questions urgentes pour tous ?
Coordination : Frédéric Landy, Monique Poulot, Chloé Buire et Frédéric Dufaux (Département de Géographie, UPX), Jean Gardin (Paris I)
– Table-ronde n°10 : Crise économique, réponses à la crises : la relance en question
Coordination : Thierry Labica (Département d’Anglais, UPX), avec la participation de postiers du 92 en grève, de cheminots, salariés de Renault Flins…
– Table-ronde n°11 : Vers une gestion libérale, autoritaire et sécuritaire de la santé mentale, de la psychiatrie et de la souffrance au travail.
Coordination : Patricia Attigui, Cyrille Bouvet (UFR SPSE UPX), avec la participation de Laurence Croix, Samuel Lepastier,  Elisabeth Gontier (UFR SPSE, UPX),  (MC SPSE), Dario Morales (SMPR Santé / Sainte),  Brigitte Tarrière  (MGEN).
– Table-ronde n°12 : l’Education en danger : réforme Darcos des programmes scolaires, menaces sur l’école maternelle et sur l’éducation « informelle »…
Coordination : Sarah Devogue (Département de Sciences de l’éducation) et Sylvain Gavroy (étudiant en Sociologie, membre de l’association « Aroeven »)

Et la lutte continue à jeudi à 15h, en D1, avec la « Mobilisation par la musique » (ouvert à tous). Coordination : Estelle Amy, Aurélie Helmlinger, Nicolas Prévôt (Département d’ethnomusicologie)

Amiens bloquée

Aujourd’hui, plusieurs sites sont bloques: l’UFR Sciences, l’UFR Arts, et le « Campus » (UFR Lettres, UFR langues, UFR histoire, UFR Sciences humaines et sociales).
Seul le site ‘cathedrale » (UFR droit-sciences politiques et UFR eco-gestion) n’est pas a l’heure actuelle bloque par les etudiants, car la greve enseignants chercheurs y a ete particulierement suivi jusqu’a la semaine derniere (et encore maintenant!)
L’actualite de nos mobilisations, avec notre agenda (entre autres manif paris mardi 24 mars, ronde des obstines et happenings en centre ville jeudi 26 mars, …) est toujours visible sur http://upjvmobilisation.blogspot.com
avec un programme d’universite populaire qui continue pour la 5eme ou 6eme semaine deja!