Motions votées par le CA de l’université de Nice (9 Juin) : 16 équivalents temps plein supprimés pour la formation des professeurs stagiaires !!

Pour des équipes de formateurs pluri statutaires.
Le conseil d’administration de l’université de Nice Sophia Antipolis s’inquiète du désengagement progressif de l’État dans la formation des enseignants pour l’année 2009‐2010. Après avoir décidé de supprimer cette année toutes les décharges pour la formation des professeurs stagiaires (1er et 2nd degré), soit 16 Équivalent Temps‐Plein, le rectorat de l’académie de Nice est revenu dans un premier temps sur cette décision en en donnant 4 pour la prochaine rentrée.
En privant l’IUFM des moyens en formateurs de terrain, le ministère de l’éducation nationale choisit d’affaiblir le potentiel de formation de l’école interne et au delà de l’université et de mettre à mal une formation qui pour être pleinement efficace exige des équipes pluri statutaires. Alors qu’il y a à peine trois ou quatre ans, la volonté affichée par l’employeur était de faire en sorte que les trois quarts des formateurs à l’IUFM exercent conjointement en établissement, le conseil d’administration comprend mal ce revirement, sauf à ce qu’il préfigure la suppression de toute formation professionnelle des enseignants comme le projet de réforme de la formation et du recrutement des professeurs des premier et second degré peut le laisser penser.
Le conseil d’administration de l’université Nice Sophia Antipolis demande solennellement à Monsieur le ministre de l’éducation nationale et à Monsieur le recteur de l’Académie de Nice de revenir sur cette décision de suppression des moyens en formateurs (12 Équivalent Temps‐Plein) et de réaffecter les moyens nécessaires à la formation professionnelle des professeurs stagiaires dont le nombre reste stable et dont les modalités de formation n’ont pas changé. Cette décision serait prise comme le signe de la volonté de l’employeur de maintenir son engagement dans la formation des enseignants, notamment dans le cadre des réformes en cours.

Motion pour le CA du 9 juin
Le Ministère de l’Éducation Nationale s’apprête à publier des décrets sur les modalités de recrutement des enseignants : le processus est engagé (présentation au CTPMEN du 28 mai, au CSFPE du 12 juin).
Cette publication prématurée obèrerait les conclusions futures des groupes de travail qui se réunissent actuellement, ainsi que des travaux et des préconisations de la commission Marois/Filâtre récemment installée. Ainsi l’obligation d’être au moins inscrit en Master 2 pour pouvoir se présenter au concours préjuge de la place des épreuves du concours en interdisant toute épreuve avant le début de l’année de Master 2. Le CA de l’Université de Nice Sophia Antipolis dénonce la précipitation du gouvernement sur le dossier.
Il demande le retrait de ces projets de réforme et la remise à plat complète du dossier de manière à aboutir à une réforme de la formation des maîtres qui permette d’améliorer la formation des enseignants, tant au niveau professionnel qu’au niveau disciplinaire en respectant l’égalité territoriale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :