L’université : irréformable ou malade de la réforme ?

Plusieurs tables rondes sont prévues : «  bilan et perspectives de l’autonomie des universités », « quel statut pour les universitaires ? », « quelles formations pour quels diplomes ? » ou encore « quel rôle pour l’université dans la recherche et l’innovation française ? ».

A noter la participation de nombreux acteurs de l’enseignement supérieur et la recherche :
Olivier Beaud, professeur à l’université Paris 2, Jean-Louis Charlet, professeur de latin à l’université de Provence, président d’Autonome Sup (Fédération Nationale des Syndicats Autonomes de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche), Benoist Apparu, député UMP, rapporteur de la loi LRU, Claire Guichet, étudiante présidente de la Fédération des Associations Générales Étudiantes (FAGE), Isabelle This Saint-Jean, professeur d’économie à l’université Paris 13, présidente de Sauvons la recherche (SLR), Vincent Berger, président de l’université Paris 7, etc.

Jean-François Copé, président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale, clôturera la rencontre.

Lieu : Paris (Immeuble Chaban-Delmas, Salle Lamartine, 101, rue de l’Université)
16 juin 2009 (9h00 – 17h00)

Contact : Fax : 01.40.63.95.31, dfasquelle@assemblee-nationale.fr

Publicités

Valérie Pécresse à Avignon

La ministre de la destruction du service public d’enseignement supérieur et de recherche rendra visite à l’Université d’Avignon ce jeudi 11 juin 2009 vers 13h.

* http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid20077/agenda-ministre.html


Evidemment, il serait bon qu’un comité de lutte reçoive Mme Pécresse comme il convient. Nous invitons par conséquent tous les collègues ou étudiant-e-s des autres universités voisines encore mobilisé-e-s sous une forme ou sous une autre à se joindre à nous.