Reportage vidéo à Besançon (Médiapart)

« Après 15 semaines de grève, l’université française ressemble-t-elle à un champ de ruines ou un champ de bataille? Les plus engagés contre les réformes veulent croire à une reprise de la grève à la rentrée. Reportage vidéo à Besançon où treize semaines de suspension des cours, de blocage d’examens, d’occupation des locaux et d’assemblées générales ont changé la face de la faculté de la ville natale de Proudhon, l’un des pères de l’anarchisme. »
Advertisements

Une Réponse

  1. A lire sur le meme site : des brigades interviennent systematiquement pour interrompre les partiels. J’ai du mal a associer les mots brigade et tolerance, ca me rappellerait plutot les mots gendarmerie ou rouge… A quand la lapidation des enseignants donnant ces partiels?!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :