98 jours de retenue sur salaire pour les grévistes de Toulon

ci-jointe la lettre envoyée par le président de l’Université de Toulon à onze enseignants chercheurs et BIATOSS parmi (heureux hasard !) les plus impliqués depuis le début de ce conflit. Objet : 98 jours de retenue sur salaire pour faits de grève (précisons-le : sans qu’aucun directeur d’UFR ait fait remonter le moindre nom de gréviste à l’administration centrale).
On appréciera particulièrement : « (…) il est constant que vous avez participé aux manifestations organisées par les personnels grévistes et exprimé votre soutien au mouvement de grève ».
Face à un président « de gauche » qui a fait le choix de la répression (trois interventions des forces de l’ordre sur le campus) et  de l’intimidation grossière, nous ne lâcherons rien !

Pour la coordination toulonnaise.

greve_retenue_salaire.pdf

Publicités