Information sur les pressions et dérives totalitaires à l’UFR Lettres et Langues de l’Université de Tours.

Information sur les pressions et dérives totalitaires à l’UFR Lettres et Langues de l’Université de Tours.

Le département d’anglais de l’UFR Lettres et Langues de l’université de Tours a récemment procédé à une consultation électronique de ses enseignants sur la question de la validation du semestre en cours. La décision retenue majoritairement et donc préconisée par le département est celle de la validation du S2 à 10 minimum (avec bénéfice des notes au-dessus de 10 au premier semestre gardé pour le second). Le résultat de cette consultation électronique a été dûment transmis au Doyen de l’UFR et adressé quelques jours plus tard aux étudiants.

Le Doyen, qui, comme le président de l’université, ignore la très grande majorité des messages qui lui sont envoyés par les collègues mobilisés depuis des mois, et qui n’avait pas jugé bon de réagir au résultat de ce vote, a en revanche écrit à nos étudiants pour nous désavouer, indiquant que l’initiative du directeur du département d’anglais était « inopportune » et qu’elle aurait été prise sans concertation avec les instances dirigeantes de l’université. Enfin, le même jour, le directeur du département a constaté qu’il n’avait plus la possibilité technique d’envoyer des messages aux étudiants de L1, L2 et L3 et qu’il ne serait donc plus « modérateur » des listes électroniques des étudiants du département qu’il dirige.

Ces manoeuvres sont extrêmement graves. Il se trouve que le directeur du département d’anglais n’est autre que M. Cingal, blessé par les forces de l’ordre et retenu en garde à vue à la suite d’une manifestation à Tours le 31 mars dernier. On constate donc qu’au lieu de lui apporter son soutien, l’administration de l’université — qui lui refuse l’aide juridique de l’université —  1) essaie de lui faire porter seul la responsabilité d’une décision collective du département; 2) cherche à le désavouer auprès des étudiants; 3) lui ôte la possibilité d’exercer sa fonction élective puisqu’il ne peut même plus communiquer avec les étudiants de L. En outre, le refus du Doyen de répondre aux divers courriers qui lui ont été adressés par M. Cingal et son obstination à mettre en place un nouveau calendrier de rattrapage des cours pour permettre la validation des examens, contre notre recommandation, témoignent de son mépris le plus absolu pour les positions adoptées majoritairement au sein du département d’anglais.

Une lettre signée collectivement a été adressée au Doyen, soulignant notamment notre inquiétude, notre solidarité totale envers le directeur du département, notre condamnation très ferme des démarches effectuées pour le discréditer ou l’empêcher de faire normalement son travail et notre crainte que de tels agissements ne divisent la communauté de notre université et ne crée un climat de suspicion et de méfiance qui rendrait la rentrée prochaine extrêmement difficile.

Publicités

Une Réponse

  1. Bonjour,

    pourrait on connaïtre le nom du doyen de l’université de Tours, et son adresse mail officielle afin que toutes les personnes concernées puissent faire pression par mail notamment….?

    Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :