Arrêt sur image : à propos de l’affaire du boycott du Monde

Nous mettons notre émission sur le Boycott du Monde et le mouvement des enseignants-chercheurs en libre accès :
Un mouvement social peut-il appeler à boycotter un média parce qu’il estime que ses actions ne sont pas assez, ou mal, couvertes ? C’est la question que pose la « charte de bonne conduite », lancée dans le milieu des enseignants-chercheurs en direction du Monde. Cet appel au boycott cherche à taper là où ça fait mal : au porte-monnaie. Pourquoi ? Quelle pertinence ? Et quel regard porter sur la médiatisation de la grève des enseignants-chercheurs, qui dure depuis plus de deux mois ?
Pour tenter de répondre, nous recevons Jérôme Valluy, enseignant-chercheur en sociologie politique à Paris 1 et initiateur de l’appel au boycott du Monde, et Valérie Robert, enseignante à Paris 3 et responsable de la communication de l’association « Sauvons l’université ». Ils sont accompagnés de notre journaliste Sophie Gindensperger.
L’émission est en libre accès ici.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :