Sujet d’examen national pour la validation du 2nd semestre universitaire 2008/2009

Ci-joint le sujet d’examen national pour le second semestre 2008/2009 élaboré par les Enseignant-e-s Chercheur-e-s de psychologie de Paris X en colère disponible sur les sites de Nanterre en colère et Nanterre mobilisée.

Sujet élaboré par les enseignant‐e‐s chercheur‐e‐s de psychologie de Paris X‐Nanterre en colère
=========================================
Sujet d’examen national pour la validation du 2nd semestre universitaire 2008/2009
Consignes : vous disposez d’un temps illimité, mais dépêchez-vous quand même, pas dit que vous soyez là encore bien longtemps ; le recours aux documents est autorisé, et même vivement conseillé (http://nanterre.mobilisee.over-blog.com
https://sites.google.com/site/nanterreencolere).
vous pouvez réaliser cet examen collectivement MAIS les copies doivent être anonymes et de préférence manipulées avec des gants pour n’y laisser aucune empreinte pouvant conduire à une mise en garde à vue ; dans la mesure où nous manquons d’enseignants, la correction sera automatiquement effectuée par ordinateur.

Barème : 1 point par bonne réponse ; 5 points en négatif par mauvaise réponse: chaque point augmentant d’une tranche les frais d’inscription pour l’année suivante (sauf membres donateurs de l’Université).
1. La recommandation faite à la France d’augmenter les frais d’inscription universitaires se trouve dans :
1) Piaget, J. (1932). Le jugement moral chez l’enfant, Paris ; PUF
2) « Martine cherche des fonds pour financer ses études »
3) Beauvois, J.-L. (1994). Traité de la servitude libérale. Une analyse de la soumission. Paris ; Dunod
4) Rapport 2009 de l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE)
(http://www.oecd.org/dataoecd/4/2/42263534.pdf)
2. Le mépris est (indice : 3 bonnes réponses se cachent ci-dessous) :
1) Une façon de traiter d’autres personnes comme des êtres inférieurs et indignes
2) Un trait de personnalité bien ancré dans le gouvernement actuel
3) En français politique moderne synonyme de « preuves d’amour » et de « confiance »
3. LRU signifie (une réponse fausse) :
1) Loyauté et Royauté à l’Université
2) Loupe tes Réformes dans l’Urgence
3) L’Elysée Régente l’Université
4) Libéralisme, Royalties et Usuriers
5) Liberté pour Rire des Universités
6) Libertés et Responsabilités des Universités
7) Liquidation Radicale de l’Université
4. La future augmentation des frais d’inscriptions universitaires :
1) N’est qu’un fantasme
2) N’est qu’une tentative de manipulation « d’extrémistes gauchistes »
3) S’accompagnerait d’une augmentation significative des bourses d’étude
4) Non, finalement les bourses ce n’est pas une bonne idée : on va plutôt demander aux étudiants de contracter des emprunts que l’Etat promet de garantir s’ils ne peuvent pas rembourser (http://www.assemblee-nationale.fr/13/propositions/pion1391.asp) et ce système fonctionne très bien aux Etats-Unis (http://www.youtube.com/watch?v=1463LHDLGvQ)
5) Restera raisonnable (voir question suivante)
5. Sachant qu’un(e) étudiant(e) de SHS (Sciences de l’Homme et de la Société) coûte à l’Etat approximativement 6000 € par an, combien d’euros devra-t-il ou devra-t-elle débourser pour s’inscrire à l’université dans un système universitaire privatisé (certains disent autonome) :
1) 400 € (à peu près comme aujourd’hui)
2) 0 € en respect du Pacte International relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, traité ratifié par la France en 1980 (https://sites.google.com/site/nanterreencolere/droit-a-leducation)
3) Près de 6000 €, ou 5000 si on réduit les frais de fonctionnement (en faisant clignoter l’éclairage des salles de cours comme des guirlandes de Noël) et la masse salariale (en faisant clignoter les profs aussi…)
4) Pas plusieurs milliers d’euros, c’est franchement inimaginable
6. Le syndrome « pécrosarkosien » consiste dans (la bonne réponse est au choix de l’étudiant) :
1) La présence simultanée d’un désir irrépressible, permanent et massif de tout modifier autour de soi ET d’une incapacité absolue à changer soi-même
2) L’alternance rapide chez un même sujet (parfois entre deux sujets fusionnés) du « blingbling» et du « pan-pan cul-cul ».
3) Une tendance érotomaniaque obsessionnelle (du type : « je vous aime, j’ai des preuves »)
mêlée à une volonté intense d’affirmer sa virilité par des colifichets vulgaires (Rolex…) ou des attitudes narcissiques infantiles (cas typique : « je veux »)
4) Une capacité surprenante à manipuler les mots pour leur faire dire exactement le contraire de ce que le dictionnaire indique (cas typique : « augmentation » pour « diminution »). On ne sait s’il s’agit d’une stratégie volontaire, d’une faiblesse neurologique, d’une défaillance circonscrite d’une intelligence par ailleurs normale ou tout simplement du foutage de gueule.
5) Ça n’existe pas, ce serait trop horrible. Et imaginons que quelques-uns atteints de ce syndrome arrivent au pouvoir ! Ça fait trop peur… Heureusement, ce n’est pas possible.
7. Quel comportement pourrait illustrer le concept de « déni de la réalité » :
1) Certain(e)s enseignant(e)s-chercheur(e)s font depuis 2 mois comme si de rien n’était
2) Certains personnels BIATOSS font depuis 2 mois comme si de rien n’était (mais certains d’entre eux s’étaient déjà battus en 2007 contre la loi LRU, alors peu suivis par les enseignant-e-s-chercheur-e-s, divisés sur cette question et en pleine refonte des maquettes pour le LMD2)
3) Certain(e)s étudiant(e)s font depuis 2 mois comme si de rien n’était (mais certain(e)s d’entre eux s’étaient déjà battus en 2007 contre la loi LRU, alors peu suivis par les enseignant(e)schercheur(e)s, divisés sur cette question et en pleine refonte des maquettes pour le LMD2)
4) Un certain parti socialiste fait depuis 2 mois presque comme si de rien n’était (mais… non ! pas mais).
5) La plupart des journalistes font depuis 2 mois comme si de rien n’était (ils ont sûrement de bonnes raisons, des chercheur(e)s travaillent sur la question)
8. A ce propos, le LMD2 est :
1) Un logiciel en 2.0 permettant d’apprendre seul, sans réfléchir
2) Une formation innovante avec dedans des processeurs (pardon, des professeurs) super plus puissants que les précédents
3) Une architecture de maquette de diplômes toute nouvelle, avec des vrais bouts de « portail » et de « socle » dedans (vous en entendrez parler dès la rentrée prochaine), mais sans qu’on ait eu le temps de tirer le bilan de LMD1
4) Une certification « Liberal and Managerial Destroyment » de niveau 2
9. Qui a dit : « Maintenant la seule préoccupation de ceux qui aiment l’université, c’est la reprise des cours et le bon déroulement des examens » :
1) Grobisou dans « Grosbisou veut reprendre ses cours », épisode des bisounours en exclu sur Internet
2) Quelqu’un qui n’aime pas tant que ça l’université, en l’occurrence Valérie Pécresse
3) Platon en 338 avant J-C lors de sa 1ère grève dans l’académie qu’il avait fondée
10. Avec la LRU et les nouveaux décrets Pécresse, les nouveaux critères pour déterminer si un enseignant-chercheur est un bon ou mauvais « publiant » :
1) Ne tiennent pas compte des ouvrages ou des manuels destinés aux étudiants
2) Risquent de conduire à la disparition de la culture scientifique française (dit comme ça, ça n’est peut-être pas très parlant, mais c’est grave, si, si !)
3) Vont conduire au calcul d’un « Facteur h », basé sur le nombre de fois que les articles publiés par les enseignant(e)s-chercheur(e)s sont cités dans d’autres articles (approche purement quantitative, la qualité passe à la trappe, voir cet article publié par 150 auteurs (evaluation-physical-letters:http://sites.google.com/site/nanterreencolere/l-evaluationpourquoi-
comment)
11. Qu’est-ce que le modèle SYMPA ?
1) C’est un top model qui est vraiment trop sympa, du style Carla Bruni
2) C’est un modèle qui répartit l’ensemble des moyens pour l’enseignement et la recherche en se basant sur le nombre d’enseignant(e)s-chercheur(e)s dits « publiant(e)s », le nombre d’étudiant(e)s réussissant les examens parmi les présent(e)s et la discipline (sciences humaines coefficient 1 versus 2,8 pour les sciences de l’ingénieur).
3) Des modèles de tee-shirt sympas du style « On Nanterre la LRU »
12. Le mouvement de contestation contre les réformes Pécresse et Darcos n’a mené à rien jusque-là :
1) Vrai, et autant tout arrêter et avoir perdu 2 mois de cours pour rien
2) Faux, les ministres ont reculé sur certains points, mais pas encore les plus essentiels (promesse de non suppression des postes en 2010 et 2011…)
3) Faux, les ministres ont écouté, discuté et pensé (en concertation avec les enseignantschercheurs, étudiants, les présidents d’université, les sociétés savantes et les syndicats) une vraie réforme préservant les missions et les moyens de l’Université et l’accès de tous aux études (voir le compte-rendu de la réunion qui s’est déroulée le 1er avril 2009 au 101 Impasse de la LRU :
http://www.youtube.com/watch?gl=FR&v=J1b2IdSsEwg )
13. Qu’est-ce que le plan « Réussite en Licence » ?
1) Un tutorat pour que les étudiants réussissent leurs études car les budgets seront bientôt calculés sur le modèle SYMPA et donc sur le nombre d’étudiants présents aux examens
2) Un plan qui permet d’obtenir n’importe quelle Licence sur internet pour 0.99 euro
3) Un plan qui permet d’avoir sa licence en 2 ans alors qu’il en faut normalement 3
14. La ronde des obstinés est :
1) Un concept psychanalytique qui renvoie à… bon on ne sait plus trop, mais de toute façon ça n’est pas la bonne réponse
2) Une ronde qui perdure depuis le lundi 23 mars devant l’hôtel de Ville de Paris, alimentée jours et nuits par les étudiant(e)s, personnels de nombreuses universités et tout un tas d’autres personnes qui se sentent concernées par la mise en péril du système éducatif français
3) Une réponse à l’obstination du gouvernement qui, lui aussi, tourne en rond
15. Avec la mise en place de la modulation des services, les enseignants-chercheurs :
1) Ne seront plus rémunérés pour leurs heures de cours complémentaires
2) Feront 100, 200, 300… heures complémentaires par an (sachant que la proposition précédente est correcte)
3) Seront punis pour toute activité de recherche ou service rendu à l’Université jugés insuffisants par le Président ou la Présidente de l’Université
16. La possibilité de « réorientation des étudiants » de 1ère année, et ce sans moyens alloués à cette tâche, revient ni plus ni moins à :
1) Faire de la sélection (ni vu, ni connu…) (ce format de réponse à choix unique peut déstabiliser, mais vous pouvez bien entendu choisir de ne pas répondre à cette question)
17. Vrai ou faux, la réforme de Valérie Pécresse relative aux critères d’attribution d’une bourse a conduit à :
1) La suppression du critère d’éloignement du domicile (qui concerne 66% des boursiers)
(http://nanterre.mobilisee.over-blog.com/article-29633457.html)
2) Une augmentation significative du montant des bourses (qui permettra d’ailleurs de lutter contre la précarité des étudiant-e-s, voire la prostitution (consulter la page suivante (http://www.actualitte.com/dossiers/118-prostitution-etudiante-nouvelles-technologiescommunication.htm)
3) La suppression du critère de situation monoparentale (ce qui concerne 17% des boursiers)
(même lien que précédemment)
4) Plein de choses très SYMPA pour les étudiant-e-s, si si !
18. Selon une journaliste de BFM-TV rencontrée par des enseignants-chercheurs de l’UFR SPSE lors de la manif du 8 avril 2009, le mouvement historique de contestation contre les réformes de V. Pécresse n’est pas médiatisé car :
1) Il n’a rien « d’impressionnant » bien qu’il soit historique, « pour ça faudrait que les étudiants soient nombreux dans la rue »
2) Il n’y a pas vraiment d’images spectaculaires à montrer « à part quelques blocages »
3) Les rédacteurs en chef des journaux télévisés estiment qu’il y a déjà trop de « social » dans les actualités
Petit indice : toutes les réponses sont correctes…
19. Les manifestants anti-LRU et pro-LRU ont mélangé leurs slogans, aide-les à les retrouver :

1) Oui à la sélection par le pognon
2) On arrêtera de vous casser les couilles quand vous arrêterez de nous couper les bourses
3) Moins de chercheurs, plus de traders
4) CNRS = URSS
5) Education sacrifiée = société en danger
6) Des ordures pour la culture
20. Le 28 avril 2009 sera la date de :
1) L’anniversaire de Jacques Dutronc et Penelope Cruz
2) La prochaine manif « De la maternelle à l’Université »
3) Le 1er anniversaire de la 1ère desserte de la gare de Commercy en TGV
4) La prochaine manif « De la maternelle à l’Université »
5) Le 220ème anniversaire de la fameuse mutinerie du Bounty
6) La prochaine manif « De la maternelle à l’Université »
7) Le 40ème anniversaire de la démission de Charles de Gaulle de son mandat de Président de la République (il avait pourtant eu un discours intéressant sur l’Université et la Recherche : https://sites.google.com/site/nanterreencolere/de-charles-de-gaulle-a-nicolas-sarkozydiscours-a-l-adresse-des-universitaires-et-chercheurs)
21. Mme Pécresse (Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche) annonce 1,8 Milliard d’euros supplémentaire en 2009 pour l’enseignement supérieur et la recherche. En réalité :
1) C’est une bonne nouvelle, je suis soulagé (é)
2) Ce sont des suppressions de postes en 2009
3) C’est un moyen pour que l’argent public alloué aux étudiants des universités (7400 euros/an) ressemble à celui des étudiants des classes préparatoires (13560 euros /an)
4) Un mensonge et une manipulation habile des chiffres http://www.sauvonslarecherche.fr/spip.php?article2297
5) Une manière de répartir équitablement l’argent du contribuable
Les réponses à cet examen ne seront pas fournies, vous aurez l’occasion de vérifier par vous-mêmes, au long de votre cursus, un certain nombre des points évoqués ici. Bon courage !

Bonus !
Afin de bénéficier d’un 3/8ème d’ECTS supplémentaires, vous pouvez tenter cet exercice.
Texte à trou (extrait du Nouveau projet de décret modifiant le décret n° 84-431 du 6 juin 1984).
Consigne : En replaçant dans les trous tous les mots qui figurent en bas de page, vous pourrez prendre connaissance des missions d’un enseignant-chercheur.
Les enseignants-chercheurs participent à…………….., par leur recherche et assurent la……………………, par leur enseignement, des connaissances au titre de la formation initiale et continue incluant, le cas échéant, l’utilisation des technologies de l’information et de la communication. Ils assurent la………., le………….., le tutorat et l’………….des étudiants et contribuent à leur……………. Ils organisent leurs enseignements au sein………………..dans tous les cursus universitaires et en liaison avec…………. Ils établissent
à cet effet une coopération avec………………. Ils concourent à la formation des maîtres et à la formation tout au long de la vie.
« Ils ont également pour mission le développement, l’…………. et la coordination de la recherche………….., …………….., ………………..ou technologique ainsi que la……………….de ses résultats. Ils participent au développement scientifique et technologique en liaison avec ……………et avec les secteurs sociaux et économiques concernés. Ils contribuent à la coopération entre la recherche universitaire, la recherche industrielle et l’ensemble des secteurs de production. « Ils contribuent au dialogue…………….., notamment par la diffusion de la culture et de l’information scientifique et technique. Ils peuvent concourir à la conservation et l’enrichissement des collections et archives confiées aux établissements et peuvent être chargés de questions documentaires. « Ils contribuent au sein de la communauté scientifique et culturelle internationale à la transmission des connaissances et à la formation à la recherche et par la recherche. Ils contribuent également au progrès de la………………….. Ils peuvent se voir confier des missions de coopération internationale. « Ils participent aux……………………. Ils participent à la …………..des établissements, aux conseils et instances prévus par le code de l’éducation et le code de la recherche ou par les statuts des établissements.

Mots à replacer dans le texte : pédagogique, jurys d’examen et de concours, élaboration, transmission, insertion professionnelle, d’équipes pédagogiques, les grands organismes de recherche, direction, entre sciences et sociétés, fondamentale, recherche internationale, les milieux professionnels, vie collective, expertise, orientation, valorisation, les entreprises publiques ou privées, appliquée, conseil.
(indice : vous pouvez vous aider du texte et de l’analyse faite par les juristes de Qualité pour la Science Française : https://sites.google.com/site/nanterreencolere/evolution-decretstatuts-enseignants-chercheurs)

=======================

Et toujours en ligne :

Publicités

2 Réponses

  1. Amusant, n’est-ce-pas? Mais on aurait pu éviter de faire référence au modèle discutable d’un QCM.

  2. Des problèmes d’orthographe chez le rédacteu-e-r de ce charman-e-t texte ? Qu’est-ce que c’es-e-t que ces « e » entre tirets ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :