Masterisation : un simulacre de recul !

  • Dépêche de l’éducation du 19 Mars :

« Le ministre de l’Education, Xavier Darcos, a proposé de nouveaux aménagements de la réforme de la formation des enseignants, portant sur le contenu et le calendrier, avec maintien en l’état des concours 2010, dans une lettre adressée vendredi aux syndicats et dont l’AFP a eu copie.
Prêt à « une série de rencontres » avec les organisations représentatives sur différents aspects de cette réforme, M. Darcos écrit que « les concours seront maintenus dans leur état actuel pour la session 2010 ».
Le 12 mars, le gouvernement avait donné cette assurance pour l’agrégation, mais pas pour le Capes ni pour le concours de professorat des écoles. Répondant, notamment, à un souhait de la Conférence des présidents d’universités (CPU), la décision du ministre revient cette fois à repousser d’un an la réforme de la formation, même si certains aspects entreront quand même en vigueur dès la rentrée 2009-2010.
M. Darcos donne aussi des informations précises sur les types d’étudiants qui pourront se présenter en 2010 aux concours, alors que le flou régnant jusqu’alors suscitait l’inquiétude. Il annonce en outre des aménagements et donne des assurances qui étaient demandées par les détracteurs de la réforme: les fonctionnaires stagiaires auront un tiers de temps en formation continue, les stages en master 2 « ne seront pas utilisés pour couvrir des besoins en remplacement de personnels en congé ou des besoins permanents d’enseignement », et le recrutement par concours nationaux est qualifié de « principe intangible ».
Enfin, les étudiants préparant les concours bénéficieront « dès la rentrée 2009″ de l’offre de stages de 108 heures en masters. »

  • Communiqué de presse de la coordination nationale des universités : « Un simulacre de recul »

Communiqué de la Coordination Nationale des Universités en réponse à la lettre de Xavier Darcos aux syndicats du 20-03-2009
Samedi 21 mars 2009, 10h30

Dans sa lettre envoyée à l’ensemble des organisations syndicales, Xavier Darcos, ministre de l’Education Nationale, annonce le report d’un an de l’entrée en vigueur des nouveaux concours. Cette manoeuvre dilatoire, relayée par certains médias, consiste à faire croire à l’opinion publique que la réforme de la formation des enseignants est repoussée d’un an. Il n’en est rien.
Au lieu d’un report pur et simple de la réforme des concours et de la formation des enseignants, X. Darcos propose un montage en deux temps. La « mastérisation » de la formation des enseignants, qui constitue le premier volet de la réforme, aura bien lieu à partir de la rentrée prochaine, mais avec maintien des concours actuels en 2010. L’allongement des études financées par les étudiants et la perte de l’année de stage rémunérée, y compris pour les lauréats du concours 2010, sont confirmés par l’application immédiate des stages de 108 heures. La réforme du concours de recrutement, qui constitue le second volet, est reportée à 2011.
Loin de clarifier la situation, ce supposé délai n’est qu’une réécriture à vue d’un décret d’une invraisemblable inconséquence, proposant une application de la réforme en deux temps. La Coordination Nationale des Universités constate que par ce simulacre de recul le ministère continue encore et toujours d’afficher son mépris pour tous les personnels de l’éducation
mobilisés contre la réforme dite « mastérisation des concours ».
La Coordination Nationale des Universités dénonce cette nouvelle supercherie et exige un retrait total et sans concession des deux volets de la réforme : réforme des concours et réforme de la formation des enseignants. Elle réaffirme que ce retrait demeure plus que jamais l’un des préalables indispensables à l’ouverture de toute discussion.
Notre réponse à Xavier Darcos : tous dans la rue le 24 mars !
La Coordination Nationale des Universités.

Publicités

Une Réponse

  1. […] d’analyses et de réactions … Publié le mars 21, 2009 par Admin Suite au courrier de Xavier Darcos sur le report d’un an de la réforme des concours au communiqué de …, quelques autres analyse et opinions de collègues sur le sujet […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :