L’Inalco présente l’Université du futur

Communiqué de presse
À l’occasion de la prochaine manifestation de l’Enseignement supérieur et de la recherche, mardi 24 mars à Paris, l’Inalco vous convie à sa mise en scène de l’Université du futur :
À quoi ressembleront nos universités et établissements d’enseignement supérieur si les réformes en cours passent ?
Venez le découvrir dans le cortège de l’Inalco : BIENVENUE AUX LANGUES-ZOO !

Vous ferez connaissance avec le Président-roi, sa couronne, son sceptre, son manteau d’hermine et ses grandes bottes ; autour de lui circulera son équipe personnelle de Cireurs de bottes, armés de grands balais-brosses : personnel administratif et enseignant, titulaires ou précaires, mais tous soucieux de bien voir se dérouler leur carrière et de toucher de belles primes !

Puis défileront les Enseignants (qui, hélas, ne seront plus chercheurs, à part peut-être pour quelques Favoris du Président-roi, ex-Cireurs de bottes triés sur le volet !) avec des panneaux indiquant l’intitulé de leurs cours et les sponsors privés qu’ils auront trouvé pour les financer :
LE COURS DE CIVILISATION BIRMANE VOUS EST OFFERT PAR TOTAL !
LE COURS D’HISTOIRE DE L’ISLAM VOUS EST OFFERT PAR ARAMCO – Compagnie Saoudienne des Pétroles !
LES LANGUES INDIENNES VOUS SONT OFFERTES PAR LA COMPAGNIE UNION CARBIDE DE BHOPAL
LE MASTER DE LANGUE CHINOISE « NEGOCIATION DES CONTRATS » VOUS EST OFFERT PAR LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE D’ILE DE FRANCE

Derrière eux sera suspendue la Guirlande des précaires : tous les emplois précaires de l’Université, du Biatos enchaînant son 31e CDD (c’est du vécu) aux Chargés de cours officiant dans cinq universités différentes.

Enfin, vous verrez défiler la chair à canon négligeable de l’Université : les étudiants, enchaînés par les prêts personnels contractés pour payer les frais d’inscription après vote du dernier projet de loi UMP, et fouettés par un banquier sympathique.

Futuriste ? Pas du tout, réaliste au contraire !

Nous appelons toutes les universités et établissements d’enseignement supérieur à nous rejoindre dans cette matérialisation de l’impact des réformes, en reprenant ce mot d’ordre optimiste :
L’UNIVERSITE PUBLIQUE EST MORTE, VIVE L’UNIVERSITE DU FUTUR !
Laissez libre cours à votre imagination !
Nous pourrions d’ailleurs présenter cette mise en scène en dehors des manifestations, lors des cours en plein air, etc…

Publicités

Une Réponse

  1. Quelques photos de l’Université du futur en suivant ce lien :

    http://picasaweb.google.com/vanessa.vanrenterghem/LInalcoPresenteLUniversiteDuFutur#

    Vous retrouverez le Président-roi-manageur entouré de son cortège d’enseignants-flatteurs armés de plumeaux (Qui l’aime l’essuie !) et de cireurs de bottes à grands balais ; le Conseil d’administration (Pouvoir sans savoir, c’est toujours pouvoir) et les Mandarins (Savoir sans pouvoir n’est que crotte de yack), les cours sponsorisés par des entreprises privées (le cours d’Arabe maghrébin vous est offert par Couscous Garbit, les cours de Wolof par Banania !), les étudiants du futur (Master “persan de la physique nucléaire”, frais d’inscriptions : 7500 euros) enchaînés à leur dette et fouettés par un banquier avenant, et autre surprises.
    L’UNIVERSITE PUBLIQUE ET MORTE, VIVE L’UNIVERSITE DU FUTUR !!
    Et n’oubliez pas : l’Université du futur, c’est très bientôt !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :