« Précaires inside » : le CLEO, labo en lutte

Le Centre pour l’édition électronique ouverte, après un vote à bulletin secret réalisé suite à une assemblée générale, s’est déclaré « Laboratoire en lutte » (77% des votes exprimés). Il dénonce, en particulier, la précarité dont font l’objet les personnels d’accompagnement de la recherche, qui représentent plus de 50% de la communauté scientifique (92% des votes exprimés).

Le Cléo est composé de 70% de personnels en contrat à durée déterminée et en contrats de vacation.

  • Sa Lettre électronique mensuelle, gratuite, est lue par 35 000 abonnés partout dans le monde.
  • Les portails mis en oeuvre par cette unité de précaires sont l’objet de 1,2 million de visites mensuelles, soit environ 14 millions de visites annuelles.
  • 40 000 documents originaux sont publiés grâce au Cléo.
  • Le laboratoire forme gratuitement 250 personnes par an à l’édition électronique.
  • Soutient 200 revues sélectionnées couvrant l’ensemble des disciplines des sciences humaines et sociales. En français, anglais, espagnol.
  • Met en ligne 10 000 programmes complets de colloques et de séminaires.
  • Développe plusieurs logiciels libres (dont Lodel, primé par un « Trophée du libre » en 2005).
  • Accueille 40 carnets de recherches.

Et pourtant, nous sommes précaires inside. Le Cléo est en lutte mais continue d’assumer l’ensemble de ses missions quotidiennement.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :