Le ministère durcit le ton.

La ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a adressé hier Lundi aux présidents d’universités, directeurs d’établissements et recteurs et chanceliers des universités, une circulaire sur les modalités d’exercice du droit de grève dans les établissements d’enseignement supérieur. « Il relève de votre responsabilité, lorsque des préavis de grève vous sont communiqués, de mettre en place un dispositif permettant d’assurer le contrôle de l’effectivité du service fait qui soit le plus adapté à la situation et à l’organisation interne de votre établissement » indique le texte. Le document précise également que les obligations de service des enseignants incluent la surveillance et la correction des examens ainsi que la transcription des notes. (Sources : Le Figaro.fr; AEF)

Publicités

2 Réponses

  1. Exemple d’application subtile à Strasbourg (extrait d’un tract électronique syndical pour la journée du 19 mars): « Conformément à l’accord avec la Direction de l’UdS, les agents qui sont à leur poste le matin et qui souhaitent participer à la manifestation ne seront pas soumis à la retenue d’1/30e ».

  2. […] pédagogique : lettre à Valérie P. Publié le mars 17, 2009 par Admin (puisque le ministère durcit le ton … ci-dessous un courrier que chacun est naturellement libre de s’approprier … et […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :