Nantes : motion du CA

Conseil d’administration du 13 mars 2009
Le Conseil d’administration de l’Université de Nantes constate l’opposition de la communauté universitaire à une vague de réformes dont le contenu a manifestement été insuffisamment négocié.
Sur la question de la révision des statuts des enseignants-chercheurs, le Conseil d’administration appelle à une négociation approfondie. Cette négociation doit reposer sur des principes clairs : reconnaissance du caractère national du statut des enseignants-chercheurs, évaluation par les pairs et dans le respect des disciplines, modulations de services choisies et non subies.
Sur la question de la formation des enseignants et des concours, le CA réclame le retrait de la réforme des concours actuellement présentée, le maintien des concours actuels pour 2010 et l’ouverture de réelles négociations. Il affirme le maintien de l’IUFM comme école régionale de l’Université de Nantes et sa responsabilité particulière dans la formation des futurs enseignants aux côtés des composantes disciplinaires.
Le CA affirme qu’on ne saurait demander aux Universités, déjà mal dotées, l’accomplissement de leurs missions sans efforts notables en moyens humains et financiers, déterminés selon des modèles lisibles et transparents. Des postes de personnels BIATOS et ITA doivent être créés pour résorber la précarité et éviter en particulier l’externalisation des missions des personnels de catégorie C.
Le Conseil d’administration constate une dégradation sans précédent des conditions de vie et d’études des étudiants. La réforme du système des bourses, la baisse du montant des aides au logement, etc… ne font qu’aggraver une situation déjà alarmante. Ils réaffirment leur attachement au CROUS comme seul opérateur public en matière de restauration, de logement et d’aide financière. Ils demandent la création d’un plan social étudiant, condition indispensable pour lutter contre la précarité grandissante et ainsi créer les conditions de la réussite de tous les étudiants.
L’Université de Nantes est riche de ses chercheurs et de ses laboratoires, avec de multiples partenariats et la reconnaissance internationale. Elle s’inquiète fortement de la déstructuration des grands organismes de recherche. C’est avec eux, aux cotés de nombreuses autres coopérations scientifiques, que l’Université participe aux avancées de la connaissance et leur valorisation.
L’Université de Nantes entend continuer à développer avec ses partenaires des politiques de recherches cohérentes, concertées et fructueuses.
Au delà de la critique des réformes qui nous sont imposées, le Conseil d’administration, en liaison avec la communauté universitaire toute entière, décide d’impulser une réflexion collective afin d’affiner son projet stratégique d’ensemble, en lien avec nos partenaires régionaux et dans un cadre national. Ce projet et cette stratégie sont à la base du développement du rayonnement de l’Université de Nantes.
Motion adoptée à l’unanimité des 26 présents.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :