Lettre aux étudiant(e)s

« Chères étudiantes, chers étudiants,
Dans une démocratie représentative, les élus sont par définition supposés être représentatifs : chaque élu représente ses électeurs.
Dans une démocratie, comme le dit l’étymologie, le pouvoir appartient au peuple. En réalité, le seul pouvoir du peuple est celui de voter une fois tous les cinq ans pour élire celui qui, pendant 5 ans, aura tout le pouvoir, y compris celui de mépriser le peuple, de ne tenir aucun compte des demandes légitimes qu’il exprime.
Dans le cas précis des mouvements à l’université, on en a un exemple flagrant. Depuis six mois, nous demandons (des conseils d’administration, des présidents d’université, des directeurs d’IUFM, des associations d’universitaires etc.) des choses raisonnables. Nous les avons demandées raisonnablement. Si nous en sommes arrivés à perturber le déroulement normal de la vie universitaire, c’est à cause du silence, de la surdité et des mensonges du gouvernement.
Celui qui demande légitimement à être entendu et qui ne l’est pas ne peut pas être tenu pour responsable de la colère qui le saisit. Le responsable, c’est celui qui, malgré mille tentatives pacifiques de dialogue, continue à agir comme s’il était le maître absolu, au mépris du sens même de sa fonction.
Bien cordialement »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :