Actu Université d’Artois : « haie de déshonneur »

Situation à l’Université d’Artois :
– l’AG étudiante de ce mardi 3 mars a voté la poursuite du blocage de l’université jusqu’à la prochaine AG, mardi 10 mars. Le blocage avait commencé le 12 février, jusqu’aux vacances, et a repris hier lundi ;
– participation à la manifestation à Lille, jeudi ;
– manifestation à Arras samedi ;
– « haie de déshonneur » samedi et dimanche pour accueillir Valérie Pécresse qui vient à Arras pour un congrès de jeunes UMP.

Publicités

2 Réponses

  1. L’administration de l’université dans tous ses états…

    Le 10 mars 2009, un vote « démocratique », imposé par l’administration de l’université, a eu lieu dans le but de prouver que l’ Assemblée Générale étudiante n’était pas légitime pour décider du mode d’action et pour lutter contre les réformes du gouvernement. Malgré la campagne de communication massive du président d’université, la poursuite du blocage a été votée, à plus de 68%, par des étudiants qui ont su faire la part des choses entre la légitimité du mouvement national étudiant et la désinformation, voire la manipulation de « l’institution ». En réponse a cette victoire écrasante, les quatre directeurs d’U.F.R. Et le président d ‘université se sont concertés afin d’élaborer une « stratégie » pour désolidariser les étudiants.

    De l’art d’être mauvais perdants …

    L ‘administration a décidé de changer les modalités du blocage en mettant ces nouvelles modalités sur le compte du comité d’action étudiant ;Le mercredi 11 après-midi, les étudiants en Master 2 professionnel n’ont pas pu passer leurs derniers examens et les étudiants de C.A.P.E.S. ont appris que leurs ultimes cours avant le concours étaient supprimés « jusqu’à nouvel ordre ».Décision surprenante, alors que le comité d’action, considérant que ces étudiants avaient un statut particulier (stages et concours) ne s’est jamais opposé au fait qu’ils aillent en cours. Cette manœuvre traduit bien l’état d’esprit des « responsables » de l’université qui n’auraient pas hésité a sacrifier l’aboutissement de 5 ans de travail pour ces étudiants dans le but de briser un mouvement étudiant on ne peut plus justifié. Heureusement, sous la pression des étudiants de master et Capes, des enseignants chercheurs et du comité d’action, l’administration a décidé de reculer, cependant des examens et des cours ont été annulés aujourd’hui, sans l’aval des étudiants mobilisés, dans le cadre de manœuvres douteuses visant à diviser et à nous faire endosser la responsabilité de ces choix.

  2. Nous désirons que ce commentaire soit posté comme article car ce sont des informations qui méritent d’être connues.

    bien à vous

    merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :