Message de Valérie Pécresse.

——– Message original ——–
Sujet : Message de Valérie Pécresse aux militants UMP
de l’enseignement supérieur et de la recherche
Date : Fri, 27 Feb 2009 09:06:31 +0100
De : Valérie Pécresse <Valérie.pécresse@mesr.gouv>
Répondre à : Valérie Pécresse <Valérie.pécresse@mesr.gouv>
Pour : undisclosed recipients

Chers amis,

Il est tout de même ahurissant, vous en conviendrez volontiers avec moi sans doute, que François Fillon m’oblige à plier le genou devant ces enseignants-chercheurs qui, comme l’a si bien dit notre cher Nicolas, ne sont pourtant qu’un ramassis de gros nuls. Mais enfin, puisque nous sommes entre nous, autant vaut de le dire: ce qu’on n’aura pas en transformant le statut maintenant (parce que de toute façon, on finira bien par le transformer, la LRU y oblige, on n’est pas si bêtes
nous…), on l’obtiendra par d’autres moyens, et avant tout par le biais du budget. Parce que le budget, tout de même, c’est extraordinaire.
D’abord parce que vous pouvez, alors que vous le baissez, alors que vous supprimez des postes, claironner sur toutes les ondes que vous l’augmentez dans des proportions épastrouillantes, sans crainte qu’aucun intervieweur ne vous contredise (il n’y a que les journalistes de blogs et les syndicats qui tiquent, mais bon, qui lit leur prose?
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2009/02/valrie-pcress-3.html et
http://www.sncs.fr/article.php3?id_article=1626). Ensuite parce que, si des vilains conservateurs veulent nous empêcher de faire un statut tout beau tout neuf pour les enseignants-chercheurs, et bien ça n’est pas si grave, il suffira de ne plus créer d’emplois de titulaires (bien sûr j’ai dit hier qu’on n’en supprimerait pas, mais vous savez, j’ai bien promis en juin qu’on ne transformerait pas le CNRS en simple agence de moyens…), comme ça les titulaires qui restent verront leurs heures d’enseignement augmenter même sans changement de statut (il faudra bien assurer les cours), et puis on embauchera des précaires (clairement le meilleur statut, n’est-ce pas)!

Mais bon, c’est vrai, la mauvaise foi et la manipulation poussées à ce stade, c’est un métier. Or, vous le savez, je suis en partance pour le conseil régional d’Ile-de-France – et je suis très soucieuse que mon successeur soit à la hauteur. Pour cela, j’ai demandé à mes services, au ministère, de monter un site internet où les prétendants à ma succession pourront s’entraîner en conditions réelles à bidouiller le budget – avec, pour les aider à s’améliorer, mes commentaires ,fournis. Vous trouverez tout cela ici: http://www.sauvonslarecherche.fr/budget/ (oui oui, c’est ma dernière trouvaille de com’: on pique le slogan « Sauvons
la recherche »!). Celui que ce simulateur aura révélé être le meilleur sera appelé à ma succession.

Bien à vous

Valérie
____________________________________________________________________________________
PS, sérieux cette fois: au delà de l’aspect guignolesque des commentaires de Valérie sur ledit site, la possibilité de manipuler
soi-même les données budgétaires permet de prendre conscience de ce qu’une tout autre politique de l’enseignement supérieur et de la recherche serait possible. Juste un exemple: si l’on supprimait l’ANR pour consacrer son budget à l’embauche de titulaires, répartis pour moitié entre les universités et les organismes, on pourrait, à budget constant de l’ESR donc, embaucher au total 20.000 titulaires, ce qui permettrait de faire baisser le service d’enseignement des enseignants-chercheurs de 14 heures annuelles (ou 28 heures si toutes les embauches allaient aux universités et si donc les effectifs des organismes restaient stables au lieu d’augmenter).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :