Communiqué NEPRES-FO après les propositions Fasquelle

Communiqué de Presse

Le SNPREES-FO a pris connaissance des propositions du 18 février de la Mission sur les enseignants chercheurs du groupe UMP de l’Assemblée Nationale.

Il constate que ce communiqué est muet sur le projet de réforme de la formation des enseignants que Mme Pécresse et M. Darcos prétendent maintenir, et rappelle l’exigence des personnels, des syndicats de l’enseignement supérieur, du CNESER, de l’assemblée des délégués d’établissement avec les syndiqués nationaux de voir ce projet retiré.

Il prend acte d’un certain nombre de propositions des députés UMP :

Ø  le maximum de service de 192h serait rétabli, aucun enseignant ne pourrait se voir imposer plus que le service de base, les autres tâches qui lui sont confiées seraient prises en compte ;

Ø  l’évaluation serait qualitative, exclusivement effectuée par le CNU et non par l’AERES ;

Ø  une part importante des promotions seraient effectuée nationalement.

Le SNPREES-FO constate que ces propositions constituent un résultat de la grève et des manifestations que les universitaires ont été amenés à engager pour se faire entendre.

Le SNPREES-FO considère qu’après ces propositions du groupe UMP, la ministre ne peut qu’abandonner son projet initial et ouvrir de véritables négociations.

Montreuil, le 19 février 2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :