Lyon : cérémonie de non-remise des maquettes

Devant le rectorat de Lyon, ce n’était pas mal non plus, nos délégués sont entrés exposer la situation avec un inventaire de nos revendications et ont été reçus pendant 1h10 par le cabinet du recteur. (ils nous transmettront leur compte rendu d’audience dans un mél à venir)
A l’extérieur, nous les attendions sous les crépitements des appareils photos et quelques flocons de neige, tous armés de coeurs et de jolis slogans, face aux forces de l’ordre (venues en uniformes et avec des sortes de planches de travail, peut-être pour suivre un cours de l’université hors-les-murs ???).
Il y avait là un groupe d’étudiants qui avaient fabriqué des maquettes en carton symbolisant les institutions en destruction : celles-ci ont été copieusement piétinées pour satisfaire aux caprices amoureux de Madame Pécresse, notre ministresse. (Il est à noter que parmi ces institutions cartonnées, l’université est celle qui a le plus résisté aux coups de talons répétés…)
Il fut même suggéré que les débris de ces monuments soient vendus aux enchères à des collectionneurs, afin d’alimenter la caisse de grève des universitaires.
Mais ils ont été abandonnés à la voirie, à vot’ bon coeur, pour servir de relais aux prochains cortèges…
C’est ainsi qu’en l’an de grâce deux mille neuf, près le rectorat de notre belle ville de Lyon, entre quinze heures et seize heures trente, nous, lyonnais des 3 universités, avons dignement fêté la St-Valentin-des-maquettes-non-remontées.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :