Position du Modem (François Bayrou)

Enseignants-chercheurs: Sarkozy fait naître un doute "malsain" (Bayrou)
06/02/2009 20h49 – EDUCATION-UNIVERSITÉS-SUPÉRIEUR-RECHERCHE-ENSEIGNANTS-MODEM – Monde (FRS) – AFP

PARIS, 6 février 2009 (AFP) – François Bayrou, président du Mouvement Démocrate (MoDem), a réprouvé vendredi la réforme du statut des enseignants-chercheurs et les déclarations de Nicolas Sarkozy sur leur évaluation, qui font selon lui naître un doute "malsain" à leur égard.
"Non seulement je comprends cette colère, mais je trouve qu’il faut que tous les responsables réfléchissent à ce qui est en train de se passer à l’université", a déclaré M. Bayrou à l’émission "Comme un vendredi" de France 3, devant être diffusée dans la soirée.
"Ce n’est pas une bonne réforme", a ajouté l’ancien ministre de l’Education. "Pour ma part, je n’ai jamais vu une telle unanimité du monde de la recherche, qui est d’habitude toujours scindé entre gauche et droite. Cette fois-ci, tout le monde est profondément blessé".
"Nicolas Sarkozy a dit hier soir (NDLR lors de son interview radio-télévisée) une contre-vérité absolument flagrante et dangereuse" en affirmant que les chercheurs doivent être évalués, a jugé le député des Pyrénées-Atlantiques. "Il se trouve que les chercheurs, c’est l’un des métiers les plus évalués en France".
"Il y a là quelque chose de dangereux, parce qu’on est en train de faire naître dans le pays un doute à l’égard de la communauté scientifique, et c’est malsain", a-t-il regretté.
Des dizaines de milliers d’enseignants-chercheurs et d’étudiants ont manifesté jeudi contre les réformes universitaires du gouvernement, qui prévoient de confier aux seuls présidents d’université les pouvoirs de promotions et de répartition des heures de cours et de recherche.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.