De Sympa à la T2A … et retour.

Les logiques comptables et gestionnaires, en même temps que profondément idéologiques et politiques, sont à l’oeuvre dans l’ensemble des services publics, de la maternelle à l’université, mais aussi, et entre autres, dans l’hôpital. L’équivalent de Sympa s’appelle ici T2A, et la perspective manageriale y impose comme ailleurs son vocabulaire, ses méthodes et ses objectifs.

Dans l’espoir que l’Appel des appels puisse très bientôt s’incarner dans un mouvement de masse de défense du service public dans ce pays. Ci-après un article du Monde qui laisse justement présager que l’hôpital sera à nouveau prochainement dans la rue : soyons-y aussi !

=======================
Les Hôpitaux de Paris prévoient de supprimer 700 postes en 2009

LEMONDE.FR avec AFP | 25.03.09 | 16h54  •  Mis à jour le 25.03.09 | 17h28

"L‘Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) prévoit un déficit de 95,5 millions d’euros en 2009 et programme la suppression de 700 postes pour diminuer ses dépenses, dans son projet de budget pour 2009, que l’AFP s’est procuré, mercredi 25 mars. Ces prévisions sont légèrement inférieures à celles avancées le 9 mars par Les Echos, qui tablait sur un déficit de 104 millions d’euros.

La "dégradation sensible de la situation budgétaire (…) rend compte d’un déséquilibre structurel de nos charges et de nos recettes (…)", est-il indiqué dans le projet de budget, qui doit être soumis vendredi au vote de son conseil d’administration. L’AP-HP table sur un déficit de 95,5 millions d’euros, soit 1,5 % des recettes. En 2008, le déficit a été d’un peu plus de 20 millions d’euros, mais la comparaison avec 2009 doit tenir compte des importantes "reprises sur provisions" effectuées l’an dernier.

Face à ces difficultés budgétaires, l’AP-HP veut s’engager dans un "plan vigoureux" qui permettra de revenir "progressivement" à l’équilibre d’ici à 2012. L’AP-HP prévoit notamment un "effort sur les dépenses de personnel" à hauteur de 50,5 millions d’euros, qui se traduirait par la suppression de 700 postes en "équivalents temps plein". Ces suppressions concerneraient les personnels non médicaux, tandis qu’il y aurait du côté des personnels médicaux une augmentation de cinquante-trois postes "équivalents temps plein".

Le maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë, qui préside le conseil d’administration de l’AP-HP, a annoncé mardi qu’il voterait contre ce budget vendredi, considérant qu’il met en péril l’institution. L’AP-HP regroupe une quarantaine d’établissements, principalement situés à Paris et dans sa proche banlieue."

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: